Tag Archive | sud-champagne

Cuire la terre……

comme expliqué en détails –> ici

« dès que l’on cuit la terre

on fait de la céramique »

en voici un exemple avec le raku

en photos et en vidéos……

…..un four qui atteindra les 1000° et dans lequel les poteries ont été placées……

….à la sortie du four, les pièces sont incandescentes…

……et le choc thermique va provoquer des craquelures…..

…..les pièces brûlantes sont alors posées sur de la sciure qui va s’enflammer…

…….les flammes vont être étouffées ….

….et la fumée va ainsi colorer de noir les craquelures et ce qui n’a pas été émaillé..

la suite de l’opération en vidéo:

les objets de terre après être passés du feu à l’eau….sont transformés!

….magie et alchimie de la terre, du feu et de l’eau….

Publicités

Journées européennes des métiers d’art….

chaque année, fin mars/début avril

c’est l’occasion de découvrir des métiers d’art

lors de portes ouvertes

j’ai revisité avec grand plaisir

l’atelier de martine et christian

créations 2019

le raku se fait vasque ou comment joindre l’utile à ….l’art

…..intemporels….

…..l’exposition permanente….

…..

en –> 2015, martine expliquait:

Un arbre, des arbres…….

il existe des arbres remarquables

……comme le hêtre helvet non loin de monthermé dans les ardennes……

ou *magique* comme le hêtre de la réserve de chalmessin

…..

….

sa ramure est si vaste que rien ne pousse autour de son tronc

….

……

…..les arbres alentours forment un grand cercle, une sorte de cour d’honneur…….

…..

on sait à présent qu’ils se parlent, se protègent, s’entraident, se défendent au moyen de leurs racines, véritable réseau intranet de communication

quand on traverse la forêt, pensons-y

admirons leurs feuillages

…..leurs fruits….

….la lumière des lieux….

et passons une main reconnaissante sur leur tronc, y compris lorsqu’ils sont tombés, nous montrant ainsi combien il est utile d’être bien *ancrés*, solides sur sa base……

……

…..

car la vie est toujours là, dans la terre de leurs racines

……

et les oiseaux savent comment leur rendre hommage en ce printemps tout proche 🙂

Orgue à bottes……et autres féeries….de l’automne 2018

dans une prairie marécageuse…..

……

……un petit pont à peine visible dans la roselière….

…..nous conduit à ce sentier qui fait le tour –> d’une réserve naturelle.

…..

les arbres y sont encore tantôt verts…..

….tantôt dorés…..

….mais qu’est-ce donc que cette construction humaine dans la forêt?…..

oh c’est l’orgue à bottes déjà apparu –> ici!

or comme il manquait le son (et le mouvement) à mes photos j’ai créé –> une chaîne youtube

ainsi vous pourrez non seulement voir mais entendre, entre autres –> l’orgue à bottes 🙂

 

…..

…..

un arbre avait été déraciné par les vents d’équinoxe non loin de l’orgue

et ce champignon…..

….tout marbré…..

……avec son large pied……

…..était suffisamment grand pour abriter le *petit peuple* de la forêt lors de la tempête 🙂

une forêt dont *l’arbre magique* a encore bien des choses à nous montrer…..

alors ce sera pour un prochain épisode…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ooooooo000000ooooooo~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

pour l’heure je dédie ce billet à ❤ mon petit-fils aîné ❤ qui a cinq ans aujourd’hui 😉

Tout doré…………

de l’or se promène sur la digue

……..

ou émerge du bleu des eaux

……

le soleil laisse son empreinte

…..

où s’accrochent ses rayons

Oies cendrées en belle compagnie……au lac du Der

pour clore cette envolée sauvage

voici les moins farouches

et les plus proches des observatoires….

depuis le poste d’observation entrevu –> ici

….

petite sieste pour les oies, les cygnes, les colverts….

……

mais vient le moment de se dégourdir les pattes….

…..

monsieur et madame colvert tentent une escapade amoureuse….

et ils ne sont pas les seuls!

entre mâles également…

les roselières offrent de belles opportunités à la saisons des amours

les foulques en profitent!

pendant ce temps, une corneille fait le guet…

la voyez-vous sur son arbre perchée?

…..allez on zoome……

et son congénère peut manger tranquille

et au loin, tout aussi lumineux que les grandes aigrettes, les cygnes se content fleurette….

Le blanc de la grande aigrette…..au lac du Der

on la voit de loin

tant son plumage est vibrant

voire luminescent……

….

…..

…..

….

en compagnie de héron, foulque, grèbe……

…….

……….

…..l’envol des plus majestueux…..

Duo de grèbes huppés…….au lac du Der

minuscules, ils sont là voguant de concert

et plouf, on les a perdus!…….

mais non, les voici réapparaissant et faisant des ronds dans l’eau…..

ah le lac…..mmmmm……….. l’idéal pour les amoureux……

mais revenons à nos moutons oiseaux huppés….seuls au monde!

début d’un pas de deux….

ah mais non! pas par làààààà!

tu fais la tronche?!

bon allez je plonge aussi….pour te faire plaisir!

ben alors, on se la fait cette danse? attends-moiiiii

mais j’y crois pas, il se tire!

oh que j’en ai marre! hop demi-tour!

rattrape-moi si tu peux….

ok, t’as gagné!

mais il me double!!!

trop c’est trop! je te regarde même plus, na!

et je préfère me lisser les plumes!…..

alors que c’est tellement bon de glisser ensemble….

ne faire plus qu’un

ou presque

et repartir d’où l’on vient en espérant réussir notre parade…..un autre jour!!!

Héron cendré au lac du Der

…..

dans la douceur

entre ciel et eau

….

….

….

…..

…..

….

….

…..

il n’a pas quitté son rocher

qu’il soit seul ou accompagné

tout l’après-midi à guetter

…..

Vol de grues au lac du Der

vague de grues au ciel

aucun nuage pas de vent

arbres nus de feuille

….

…..

lumière de fin de journée sur des nichoirs

…..

…..

…..

Les nivéoles annoncent le printemps………

……en février

…..

……

…..à l’avant plan les jonquilles en devenir…..

et hier, les boutons ramenés ont éclos! magie des jonquilles! un autoportrait bis 

la forêt m’a offert une nivéole enrubannée!

….une vraie reine des bois….

avant l’éclosion

les atours des futures jonquilles………….

la forêt nue dans le soleil

les arbres et les oiseaux

les cadeaux pleuvent!

A Robin story ……..

son nom est Robin en anglais

Rouge-gorge en français

mon nom est Robin en français

ça crée des liens

avec le Rouge-gorge 😉

….

…..

….

…..<< si tu crois que je ne te vois pas derrière ta fenêtre, fillette, fillette, ce que tu te goures! >>

ok, ok, je sors!

et à l’instar du –>Teddy de ‘Vy

celui-ci m’a raconté une histoire

d’abord de loin….

……..jouant à cache-cache avec les branches….

…..mettant ma patience à l’épreuve du froid et de l’immobilité….

….pour enfin me permettre de mieux apprécier son profil….gauche….

….puis droit….mais là, zuuut! les nuages obscurcissaient le ciel…..!

….puis il m’a entraînée vers sa boule de graisse, ‘privatisée’ pour l’occasion (il y en a trois dans le noisetier du jardin des « L »)…..

….<< hé! tu le vois bien mon croupion?? >>….

….<< là, c’est encore mieux, non? la digue, la digue…la digue du….oups >>…..

…..maître Robin sur sa boule perché…..

….

…..

tout à coup, un second rouge-gorge, en tout point semblable

s’est posé à proximité…..

enfer et damnation, voilà qui est inacceptable!!!

c’en est suivi une course poursuite endiablée

pour chasser l’intrus….non mais! c’est qui le patron ici!?

……oui, oui, on voit clairement que c’est Toi, Robin!

Oh de la neige en hiver!

…..

des guirlandes

….

et des chapeaux pointus…turlututu….

….

…..l’esprit du lieu….

….

….la petite mare…..

….

dur, dur…..

….

….la bûche….

neige en janvier

soleil en été 🙂

Soleil d’or et d’argent…….

les pluies, le froid, la neige

rien n’empêche ce soleil de briller…..

la nuit il est d’or….

et de jour il est d’argent

ainsi flamboie en permanence

–> le soleil de langres

Après le repas, au bain!

à la saison froide il est plus difficile de se nourrir

que ce soit pour les oiseaux ou les humains

on peut leur donner un coup de pouce

 

…..

c’est chacun son tour:

….

la mésange charbonnière monopolise le secteur….

….mais la bleue est parvenue à ses fins….

quant à la jeune demoiselle moineau, elle est dans l’attente:

…..

….un regard vers la mangeoire…..

….que c’est long!….

…..ah enfin!!!

maintenant que le ventre est bien rempli

buvons un petit coup:

….

et surtout…..

passons au bain!!!!

…….bien mouillée et satisfaite notre petite bleue 🙂

tout comme notre rouge-gorge mais qui, lui, fait ses ablutions plus discrètement et loin des regards 😉

https://www.restosducoeur.org/

Mise en lumière……..

le regard attiré par les derniers rayons du jour

je suis l’envie de fixer l’or du soir

……

…..

……

mais qui voilà?….

…..

je ne l’ai vue qu’en visionnant les clichés

alors je me demande si elle m’a incitée à aller vers la lumière

pour avoir ainsi le plaisir d’apparaître à l’écran….

la cabotine gardera son secret!

Nuit d’été………

juste avant…..

……

alors que la clarté était encore suffisante

ils me sont apparus…..

elle………..

……et lui

c’est la saison

celle des Amours

En rouge……..

rouge coquelicot bien sûr!

mais pas que………

….

11/05/2018

12/06/2018

….

………

……….

faire fondre doucement les fanes des radis dans un peu de beurre, les saler, les poivrer puis y ajouter de la crème fraîche…..miam…….c’est délicieux!

le rouge est bon et beau mais le vert est indispensable 🙂

Quand le blanc devient tout doré……….

en mai les fleurs de nombreux arbres séduisent nos yeux, notre nez

et certaines viennent s’épanouir sur nos papilles…..

…….acacia…….

…….

….

……..

………

……..

…..

…….

……..sureau noir……..

…….

……..

………

…..

……

!!!!

 

Du jaune d’exception……..

ouvrir les yeux en permanence

c’est avoir la possibilité

de découvrir l’extra-ordinaire

dans des lieux que l’on connaît par cœur

ascalaphe soufré

……..

….

……..11/05/2018…….

Des sabots bien fleuris……..

de la persévérance naît parfois souvent des miracles

ainsi en est-il de ces sabots découverts —> l’an dernier

dont je ne voulais pas rater la pleine floraison …..

…..ils se plaisent en milieu humide car de l’eau suinte le long de cette butte et se déverse dans le fossé……

…….

…..

……

…..

…….

….malgré mes recherches, des sabots de vénus ‘sauvages’ de cette couleur ne semblent pas répertoriés…..

l’an dernier, on comptait deux stations de ces sabots monochromes en ce lieu et cette année une seule apparaît

quant aux sabots du fond de la combe….

…..ils doivent avoir les pieds dans l’eau en fin d’hiver……

….et produisent des fleurs doubles….

…..

certains n’étaient pas encore épanouis, ce 16 mai 2018

…..ou presque….

…….

quant à ceux qui étaient fleuris le 12 mai, ils se portaient bien le 16 🙂

la beauté des sabots ne dispense pas d’ouvrir l’œil

sur ce qui les entoure…

…..

…..

on peut se laisser emporter par un seul sujet

au risque de passer à côté d’autres merveilles

toutes aussi essentielles, même si moins spectaculaires….

De bien jolis sabots jaunes………doubles…….

revenons aux couleurs et notamment *le jaune*…….

depuis un an, ayant précieusement conservé leurs –> traces

c’est avec émerveillement que je les ai retrouvés….

les monochromes n’étaient pas encore fleuris le 11 mai….

….et quasi invisibles bien qu’en bordure de route…..

en revanche le 12 mai…….

….ceux qui se cachent en forêt, près de ce petit ruisseau…..

….ces sabots-là étaient bien fleuris!

cette année, c’est par un autre chemin qui j’y suis parvenue

moins long que par la grande prairie mais beaucoup plus sportif car un fort dénivelé y conduit!

le jeu en valait la chandelle car non seulement les sabots de vénus sont rares mais quand ils sont à fleurs doubles, c’est exceptionnel! et là ce n’était pas UN mais DEUX pieds à doubles fleurs qui étaient côte à côte!….à voir fleuris dans un prochain billet 🙂

ce 12 mai marquait le début de la floraison 2018

….

….et ils peuvent facilement passer inaperçus…..

…..mais lorsqu’on s’approche…..

…on est subjugué, même de dos!

…..

les sabot de vénus sont protégés sur l’ensemble du territoire français métropolitain et considérés comme vulnérable sur la liste rouge des espèces menacées à l’échelle nationale, européenne et mondiale

Le bleu des origines…..

un tableau extra-ordinaire de Laurence Délis à voir –> ici

m’a accompagné tout au long de ma balade du 11 mai dernier….

des bleus inconnus……..

………

……..qui tutoient le ciel………

 

……

….avec une pointe de rose…..

….un régal semble-t-il…..

…..

………

c’est du grémil bleu pourpre

(un site pour trouver facilement un nom de fleur est à consulter –> là)

puis les bugles rampantes se sont données à voir….

……offrant un aspect et un bleu différents suivant l’angle de vue…..

et l’une d’elles abrite……

…….une bien étrange chenille!

de la sauge en plein essor….

….

le polygala du calcaire photographié avec mon petit canon S110, compact, léger et dont les réglages sont ludiques

et le mois de mai ne serait pas ce qu’il est sans les magnifiques ancolies bleues qui poussent ici à profusion!

……

des ancolies qui subliment les paysages……

tout comme le blog –> *l’ancolie bleue* de Valérie Lafontaine qui avait impulsé en moi le désir de cette balade au cœur de mon département 😉

et comment passer à côté de ce champ….

…….

sans photographier le bleuet, au summum du bleu!

….

cette journée dont une première partie fut publiée hier

fut tellement riche de beautés, de rencontres et de découvertes

qu’elle se racontera sur plusieurs billets……..

le bonheur est dans la prairie

Une prairie et des vaches qui paissent

voilà qui peut sembler bien banal

surtout que cette scène se répète

à longueur de route par ici………..

……

…….

…….

mais là un filet d’eau traverse le pré

ce qui fait le bonheur des passereaux……..

…….une jolie bergeronnette……

…..un couple de chardonnerets………..

…..

………

…….

….les oiseaux font la navette entre l’eau et les fleurs…….

….les vaches cherchent l’ombre en ce vendredi 11 mai 2018…..

……..

l’ensemble n’est que douceur et harmonie

et porte à la méditation

aussi quand un tracteur stoppe et que la conversation s’engage

c’est tout naturellement que chacun raconte sa vie

moi, mon bonheur devant ce paysage

le vieux paysan, la fierté de son travail car ce sont ses terres

qu’il vient amender avec le fumier de ses vaches transporté sur 28 km

il est éleveur et sa fille a repris le flambeau

malgré les difficultés il est heureux

et moi aussi …….

………

Limodore & Co…..orchidées sauvages protégées et à protéger (1)

se préparer à la chasse aux orchidées

c’est apprendre la patience

et le respect……

tout d’abord, ça n’a rien de spectaculaire…..

…et on se demande même ce que ça va devenir….

après quelques années, on se souvient que c’est peut-être épipactis, une –>helléborine rouge qu’on reviendra voir en fleurs un peu plus tard

mais il y a là aussi un –> limodore qui ne demande qu’à se laisser photographier…

….

….

et on déplore que les promeneurs ne sachent pas qu’il est protégé et rare…

…..car même s’il est très beau, on ne le cueille pas….

ces orchidées poussent le long des routes

parfois très mimétiques, elles ne risquent rien

mais si leur couleur ou leur hauteur sont impressionnantes

alors hélas, elles finissent en vase….

Une famille de ragondins………

il existe des animaux qui n’ont pas bonne presse

les –>ragondins sont de ceux-là

au prétexte de dégâts commis

ou bien parce que leur aspect dérange……

…….

…….

…….

……..

…….

……

…….

……..

…….des dents extraordinairement oranges……..

quatre jeunes et leurs parents

ont investi une petite zone rendue marécageuse

par les grosses pluies de l’hiver

à voir comment ils se comporteront

face à l’assèchement estival

et aux cultures environnantes……

histoire à suivre

Au crépuscule, la photo devient peinture………

un peu avant 21h, hier soir……..

………..on les –>distingue à peine……..

……..

…..on se rapproche…..

………

on contraste… et l’image se métamorphose en peinture……….

……

……..

…..

L’Amitié……..

denrée rare et précieuse

l’amitié véritable

celle qui dure et perdure

solide et sûre

se déguste à petite gorgée

comme —>le renouveau

…….

…..

……..

…….

………

…….

……..

……..

 

Premier quartier……..de lune

entravée, ligotée, liée…..

………21/03/2018……..22:50………

……….des rameaux te dessinent, te délimitent, te devinent……….

tes cycles fascinent

influencent la Vie

et font couler beaucoup d’encre…..

……..23/03/2018……..22:17………..

Tableaux éphémères

galerie de toiles

ou de sculptures

en cascades

……

…..

….

sans Elles point de Vie

eau et glace au Féminin

comme Matrice des Origines

Entre neige et couleurs….le festival du printemps 2018!

quand on a un dimanche blanc

on ne peut croire à un mardi bleu…..

……

….

…..

c’était sans compter sur la magie du printemps

car cet équinoxe fut époustouflant de beauté!

jonquilles et crocus étaient fleuris et la neige les a conservés…..

…..

jacinthes et ‘roses de noël’ se sont redressées…….

….pendant que le ruban de glace fondait

quant aux oiseaux du jardin…..

…d’abord timide….

…et à sa place habituelle….

…voilà que notre rouge-gorge s’enhardi et défend sa pitance sous l’effet *soleil* de ce jour béni!

de même pour les moineaux venus en nombre!

…..

ainsi que M. pinson…..

et sa dame…..

pic épeiche……

…..

…..et….

…gros bec….

….très gourmand…..

alors personne derrière?…..

…vite, vite, encore une bouchée et on ne me délogera pas de là, na!!!

A table!…..les oiseaux sont servis!

cet hiver a vu le retour à la mangeoire d’un passereau perdu de vue depuis des années…

……le –> gros bec casse noyau….

….et au même moment j’ai découvert qu’il avait un cousin au canada grâce au blog de –> patrick

bien sûr, le gros bec a dû partager avec les goulues petites mésanges

mais pas que!

la pie a profité d’une boule de graisse tombée au sol …..

…que le petit rouge-gorge avait lui aussi repérée ….

quant au pic épeiche, il faisait des va et vient continus!

….

….

…..

et qui c’est celui-là?……

….qui montre d’abord son croupion….

c’est notre moineau! lui se contente bien souvent de picorer ce que les mésanges laissent choir 🙂

….

….

…..bataille des ‘têtes bleues’…..

……sous l’œil des ‘têtes noires’…..

…..pour les graines!!!!

Les mésanges en quête de nourriture……….

dès octobre, ça s’impatiente…..

ben alors, y a rien là-dedans?????

au lieu de me photographier, occupe-toi du ravitaillement!!!!

et même quand la gamelle est ostensiblement retournée….

……

……ça tourne autour…..

…ça zieute….

…ça pénètre à l’intérieur des fois que…..

…et ça ressort bredouille!

…pas contente….

….mais ouf! y a de nouveau des graines à picorer!

elles ne sont pas les seules à être venues cet hiver

comme on le verra…..bientôt 🙂

En forêt, les nivéoles 2018 sont fleuries!

la bise et le gel ont fait fuir les nuages

et contre toute attente

le soleil et la lumière ont permis la floraison des nivéoles

…..

……

……

………

……..au premier plan, des jonquilles prêtes à éclore…..

….jonquille et scille à deux feuilles en boutons….

…….

……..

….les feuilles du ‘coucou’…..cette primevère officinale n’attend plus que le chant de l’oiseau du même nom pour fleurir et accompagner d’or la naissance du printemps…..

Quand la nature devient musée à ciel ouvert….(partie 2)

après –>la première partie plutôt ‘artistique’ revenons à l’histoire du lieu

…..

…..

….

….

reconstitution de la fabrication du charbon de bois…

……et d’une cabane

….

territoire adoré des sangliers

….

mais aussi des papillons

des champignons

et des fleurs comme l’aster amel

et certaines gentianes comme la gentiane pneumonanthe ou des marais

et la gentiane ciliée qui sont censées vivre en altitude alors que ce n’est pas le cas dans ce marais haut-marnais

une centaurée…

sans oublier l’arbre magique…

…..

mais qu’est-ce donc qui se profile….

…..pour sûr, c’est un orgue à bottes!

j’oubliais cette petite merveille de libellule…

et les devinettes….

…..

….lieu propice à la méditation et qui se quitte à regret….

en attendant d’y revenir en bonne compagnie

comme il se doit pour le partager!

Quand la nature devient musée à ciel ouvert….(partie 1)

il y a quelques années, –>un illustrateur naturaliste, jean chevalier et –>une illustratrice naturaliste, laura bour ont émaillé de leurs œuvres le sentier de découverte de –> la réserve de chalmessin évoquée –>ici 

…..

……….

….

……….

…..

…..

….

ce marais tufeux est source d’émerveillement pour qui s’y aventure…..

….

….

des médaillons content l’histoire des plantes à découvrir alentours (en français et en anglais)….

la grande aconit napel

la minuscule parnassie des marais…..bien camouflée

des activités pour petits et grands sont proposées aux promeneurs mais toujours avec le souci de protéger ce lieu qui abrite des espèces rares

à noter que laura bour est la fille de la créatrice du célèbre ‘petit ours brun’, une bien belle collaboration familiale présentée en vidéo –>ici

à bientôt pour la seconde partie de la visite 🙂

Naissance d’un parc…….

il était annoncé pour 2018

mais la gestation

ne prendra fin qu’en 2019…..

en lisière de mon village, cette forêt vue notamment –> ici (et dans bien d’autres –> billets de ce blog) va devenir ‘laboratoire’, c’est à dire qu’elle ne sera plus gérée par l’Homme mais elle retrouvera sa liberté d’être….un *être* vivant et c’est peu de le dire 🙂

pour comprendre ce que sont les arbres et la forêt, un livre récent m’a confirmé ce que je ressentais depuis toute petite

…..et il est également question de ce livre dans cet excellent –>billet

quant à la réserve de chalmessin présentée dans la vidéo, en voici un montage avant d’en déguster les détails prochainement 🙂

Fenêtre…..cheminée, à chaque lieu son hirondelle!

elles sont reparties

mais encore présentes

par les traces laissées……

l'une aime les intérieurs cosy.....

les unes aiment les intérieurs douillets…..

.......

……. –>l’hirondelle rustique dite ‘de cheminée’ ou ‘de grange’

.....

…..

.....

…..

les autres préfèrent le grand air

…. –> l’hirondelle de fenêtre émaille la façade de ses constructions

il y a bien d’autres hirondelles mais celles-là nous ont fait l’honneur et le plaisir de nous visiter et il n’y avait plus qu’à les observer, nez en l’air et bouche bée!

aussi leurs nids désertés nous donnent à espérer leur retour au printemps prochain …..

Sur un arbre perché(e)s……….

un grand arbre qui penche dangereusement…..

…..

……et un nid en son sommet…..

…….c’est le nid de la pie……

…..vu du dessous….

……mais qui lui tient compagnie?….

…….le pinson de arbres! quasi invisible……..(clic sur les photos)

…..il a fallu ‘trancher’ cet automne……

……et le nid a livré ses secrets de fabrication…..

……….quel écart entre les nids!…..voyez-vous celui perché à la cime de ce prunier?….

……celui de la pie…..

………..celui du passereau…….

quelquefois c’est tellement bon d’être un peu *perché(e)*……hihihi

Fils emperlés………

c’était un matin d’octobre

déjà frais mais ensoleillé

une de ces aubes magiques

où les fils tissés s’emperlent………

….

……

………

………….

…………

………R