Archives de tags | sud-champagne

Avant et pendant la pluie…..

une lumière particulière

en ce lundi de Pâques

juste avant la pluie

merle noir et son joli bec jaune
boutons de magnolia sur fond blanc de fleurs de prunier

et malgré les gouttes d’eau, mon appareil a miraculeusement photographié et filmé ce qui se passait au delà de la vitre

ça balance bien au jardin!

rien n’entame l’optimisme des oiseaux

et c’est un précieux exemple………

Chardonnerets, le retour…..

avec les milans noirs

les chardonnerets sont de retour de migration

et ils marquent l’allongement des jours et de la lumière

la mangeoire suspendue au lilas au bord de la terrasse attire beaucoup de beau monde….

outre –> le renard et –> le faisan

on y a vu –> l’épervier

à présent c’est un couple de chardonnerets qui profite de cette mangeoire
quel plumage! pas étonnant qu’il y ait le mot ‘élégant’ dans –> son nom !

Les premiers signes……

le printemps est en route…en 8 photos et une vidéo 🙂

…….
une forêt….de nivéoles
nivéoles et jonquilles!
……
…………..
scille à deux feuilles
et la primevère bien sûr!

promenez-vous dans les bois avec moi…..

…..pour y rencontrer la Vie….

La surprise du jour: un renard dans mon jardin! a fox in my garden!

un peu après 10h30

un moment enchanté

et la Vie vous sourit

l’histoire en détails est sous la vidéo, via youtube 😉

Un troglodyte si mignon………Eurasian Wren

ce petit oiseau, si bien nommé

a contribué à mon bonheur

quand je l’ai observé à la mare, en septembre dernier….

il était bien peu visible mais ses mouvements ont attiré mon regard….

après avoir bien bu et s’être baigné

il s’est envolé et posé sur une branche basse pour se lisser les plumes….

cette fois, bien visible, j’ai pu admirer le rose de ses pattes et son plumage beaucoup moins uniforme que lorsque je l’observe à l’œil nu….

les apparences sont souvent trompeuses

et lorsqu’on regarde de près les détails

la réalité nous apparaît souvent tout autre….

Une mission pour le pic noir…….a mission for the black woodpecker

un cœur rouge se dessine dans la forêt ou résonnent les coups de bec du pic noir…..

arrivée dans une aire de la forêt où poussent les épicéas

le toc-toc du pic se fait plus fort…..

ce qui interpelle, c’est de voir de nombreux épicéas morts et d’autres en très mauvaise santé……

tout le long des troncs, les traces du passage du pic sont bien visibles….

après quelques recherches, il semblerait que les épicéas soient attaqués par un insecte ‘ravageur’ —> le bostryche

cet insecte nous montre qu’aussi petit qu’il soit, il est capable de détruire des géants car le nombre des ‘petits’ fait la force face aux ‘grands’……..

alors on peut se demander si les pics noirs ne sont pas une (ou LA) solution pour limiter la propagation des bostryches puisqu’ils se nourrissent de ces insectes?

…….l’activité du pic noir ……

tout est question d’équilibre

tout à lieu d’être

tout est lié

….

Croiser un regard………

se promener sans attente

juste pour la joie d’être ici et maintenant

attentif à ce qui est

être en chemin tout simplement
regarder l’automne s’installer
remarquer que les feuilles, même les vertes, tombent petit à petit

et puis après avoir vu et entendu de nombreux oiseaux

sans pour autant les photographier

repartir de la forêt, la tête pleine d’étoiles

la plus grosse des étoiles….

et là, de nouveau

être cueilli par l’inattendu

le regard happé par un autre regard….

s’arrêter et se connecter au regard sombre
zoomer et profiter
s’apprivoiser

et même filmer:

Aller à la rencontre du merveilleux…..

quand on se promène

on part à l’aventure…..

que nous réserve le chemin…..
…….

ce chemin débouche sur une clairière

et là…..

le miracle se produit!

c’est LA rencontre

un…..deux…..

trois chevreuils! une maman et ses jeunes filmés en tremblant d’émotion….

au milieu du chemin on retient son souffle

et on avance doucement…..

un des jeunes se laisse approcher, caché dans l’herbe haute…

alors, émerveillé de tant de grâce et de beautés

on repart le cœur léger et rempli de gratitude

Quand les nuages se font plumes….

……..
cette plume blanche a donné des envies aux nuages

des envies de légèreté

et de douceur aussi

beaucoup de douceur

comme dans ce vol d’étourneaux…..

tel un ban de poissons

ce vol nous montre que ‘ce qui est en haut est aussi en bas’

et vice versa…………

Aeshna cyanea ou æschne bleue, une grande et belle libellule

pendant tout le mois de septembre, j’ai pu observer cette libellule –> à la mare de la forêt

c’est le mâle qui présente des taches bleues

…et il est constamment en mouvement, y compris en faisant sur sur-place et ne se pose pas…

ces libellules sont très curieuses, peu farouches, surtout les femelles car elles cherchent où déposer leurs œufs ….

……..

elle a pondu sur une souche qui me faisait penser à une tête de dragon ou d’hippocampe

……..on peut voir ses petits œufs blancs déposés à l’aide de son ‘ovipositeur’……..
cette souche qui sortait de l’eau est à présent sous l’eau car les larves naissent et vivent sous l’eau, se nourrissant notamment de têtards (voir –> la fiche )

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :