Tag Archive | printemps

Les nivéoles annoncent le printemps………

……en février

…..

……

…..à l’avant plan les jonquilles en devenir…..

et hier, les boutons ramenés ont éclos! magie des jonquilles! un autoportrait bis 

la forêt m’a offert une nivéole enrubannée!

….une vraie reine des bois….

avant l’éclosion

les atours des futures jonquilles………….

la forêt nue dans le soleil

les arbres et les oiseaux

les cadeaux pleuvent!

Publicités

Lundi du renouveau…..

lundi du renouveau

…..

……….première sortie………….

avec la jolie bête à bon dieu

 

lundi de fêtes

lundi de tous les possibles

lundi d’ouverture

De circonstance……

il existe des lieux

à l’écart du flux

où la forêt

révèle ses secrets

une chapelle sainte anne

une chapelle sainte anne

 

......

……

 

.....

…..mais qu’est-ce donc à l’intérieur……

 

......

……les vestiges d’un arbre et des portraits de femmes…..

et l’on apprend ici (lien avec d’anciennes cartes postales du lieu) notamment:

Extrait du * FIGARO * N° 17 DU 17 janvier 1834 :

*.*.*.*.*……     Sur le coteau pierreux de Sainte-Anne, à Cunfin, village adossé aux forêts de Clairvaux, est un chêne vénéré qui compte aujourd’hui 762 ans d’existence, ou 50 générations d’homme, selon les Annales ecclésiastiques de Langres. Ainsi il a été planté en l’année 1070, sous la première race des comtes de Champagne, 30 ans environ avant l’époque de la première croisade, 4 ans ou à peu près depuis la bataille d’Hastings et la conquête de l’Angleterre par Guillaume et les Normands. Cet arbre a donc pu voir sous son ombrage, Pierre l’Ermite revenant de la Palestine ; il a pu abriter dans le siècle suivant le fondateur de Clairvaux, Saint-Bernard. Ce chêne a 33 pieds de hauteur sous branches ; il porte au collet de la racine 22 pieds de circonférence ; sa cime touffue, mais peu étalée, lui donne de loin l’apparence d’un palmier ; sa tige est creuse et ne se soutient presque plus que par l’écorce ; les vieillards les plus âgés ne se souviennent pas de l’avoir vu dans un état différent de celui où il est aujourd’hui. Au commencement du siècle, il paraissait près de mourir ; cependant il a reverdi, il a poussé de nouvelles feuilles, et dans l’année 1833, il a encore donné des fruits. Au milieu du siècle dernier, on creusa une niche dans la partie supérieure de cet arbre ; on y plaça une image de Sainte-Anne, dont la chapelle, maintenant ruinée, se distingue encore dans le voisinage. Presque tous les passants enlèvent à ce chêne quelques morceaux de son écorce ; ils conservent comme un talisman ces frêles reliques végétales.     ……*.*.*.*.*

 

......

…..comment ne pas voir dans ce chêne une alliance entre druidisme et christianisme…..

 

.....

…..la vesce y était encore présente en ce 5 novembre dernier….

 

....

….et un sentier botanique chemine autour de la chapelle….

 

.....

…..qui, lorsqu’on l’a quitté, nous a offert cette vue…..cadeau!

couleurs d’automne

pour vivre

le renouveau pascal

comme un pont entre les saisons

et une proposition

entre les croyances……

Après la blancheur de l’aube…….

…….la vivacité du soleil

illumine le vert des prés inondés

où les couples se forment…..

......

……seul……

 

à la recherche de l'âme sœur.....

à la recherche de l’âme sœur…..

 

le col vert a trouvé sa moitié

le colvert a trouvé sa moitié

bon printemps à tous!

En rouge et noir……

comme jeanne

il parle de fin d’hiver

et notre vieux poirier

apprécie

cet épouillage de printemps

.......

…….

.......

…….

.....les graines des hommes....

…..que les graines….

......

……complètent

dans l’attente……

Printemps…………..ou automne?

une énigme reposante…….et pour le plaisir 🙂

bip, bip, bip

bop, bop, bop

bep, bep, bep

bup, bup, bup,

et hop………

la réponse! Lire la Suite…

%d blogueurs aiment cette page :