Tag Archive | photos de sabots de vénus

Des sabots bien fleuris……..

de la persévérance naît parfois souvent des miracles

ainsi en est-il de ces sabots découverts —> l’an dernier

dont je ne voulais pas rater la pleine floraison …..

…..ils se plaisent en milieu humide car de l’eau suinte le long de cette butte et se déverse dans le fossé……

…….

…..

……

…..

…….

….malgré mes recherches, des sabots de vénus ‘sauvages’ de cette couleur ne semblent pas répertoriés…..

l’an dernier, on comptait deux stations de ces sabots monochromes en ce lieu et cette année une seule apparaît

quant aux sabots du fond de la combe….

…..ils doivent avoir les pieds dans l’eau en fin d’hiver……

….et produisent des fleurs doubles….

…..

certains n’étaient pas encore épanouis, ce 16 mai 2018

…..ou presque….

…….

quant à ceux qui étaient fleuris le 12 mai, ils se portaient bien le 16 🙂

la beauté des sabots ne dispense pas d’ouvrir l’œil

sur ce qui les entoure…

…..

…..

on peut se laisser emporter par un seul sujet

au risque de passer à côté d’autres merveilles

toutes aussi essentielles, même si moins spectaculaires….

De bien jolis sabots jaunes………doubles…….

revenons aux couleurs et notamment *le jaune*…….

depuis un an, ayant précieusement conservé leurs –> traces

c’est avec émerveillement que je les ai retrouvés….

les monochromes n’étaient pas encore fleuris le 11 mai….

….et quasi invisibles bien qu’en bordure de route…..

en revanche le 12 mai…….

….ceux qui se cachent en forêt, près de ce petit ruisseau…..

….ces sabots-là étaient bien fleuris!

cette année, c’est par un autre chemin qui j’y suis parvenue

moins long que par la grande prairie mais beaucoup plus sportif car un fort dénivelé y conduit!

le jeu en valait la chandelle car non seulement les sabots de vénus sont rares mais quand ils sont à fleurs doubles, c’est exceptionnel! et là ce n’était pas UN mais DEUX pieds à doubles fleurs qui étaient côte à côte!….à voir fleuris dans un prochain billet 🙂

ce 12 mai marquait le début de la floraison 2018

….

….et ils peuvent facilement passer inaperçus…..

…..mais lorsqu’on s’approche…..

…on est subjugué, même de dos!

…..

les sabot de vénus sont protégés sur l’ensemble du territoire français métropolitain et considérés comme vulnérable sur la liste rouge des espèces menacées à l’échelle nationale, européenne et mondiale

Sur les traces des sabots………..

pendant quelques 35 ans, j’ai imaginé que les sabots surgiraient devant mes yeux ébahis……

que non! alors cette année, je me suis mise en quête en demandant de l’aide

en réunissant les indices, les cartes, visitant plusieurs fois les mêmes lieux…

puis, ce lundi, quand je m’en suis sentie plus proche

j’ai osé aborder une inconnue……

dans cette prairie….

au fond de cette combe….

………

…..coule un ruisseau….

…..

une dame s’y rafraîchissait en compagnie d’un labrador

elle connaissait la piste que j’avais empruntée

et qui m’avait conduite à ces plantes en graines (prises dans un premier temps pour les fameux sabots…)…..

…..que grâce à –>samuel et son précieux savoir je sus qu’il s’agissait de colchiques

or c’est pourtant juste à une vingtaine de pas plus loin que se trouvaient….

…des sabots….. défleuris….

mais lorsqu’on est accompagné d’une personne innocente

qui s’assoit tout simplement au milieu de la station

un miracle se produit…..

……UN *sabot de vénus* lui apparaît tout nouvellement fleuri!

le voyez-vous?

……

……

…….

comme quoi, croire en son rêve, persévérer, demander de l’aide et un brin de légèreté peuvent nous conduire à notre Graal personnel

et l’histoire ne se termine pas là….

un bruit de pas et un couple nous surprend dans notre découverte

tout à la joie de partager l’unique rescapé du lieu

ils nous apprendront qu’ils sont habituellement fleuris pour la fête des mères et comment y parvenir par un autre chemin…..

……..qui part de cette pancarte…..

les forêts du sud de mon département alliées à celles du nord du département voisin vont (enfin) devenir parc national car, tout comme cette orchidée qui vit là tout à fait exceptionnellement à 400m d’altitude, la richesse de la flore et de la faune mérite d’être préservée

à voir plus en détail à la 17ième minute de ce reportage: http://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/emissions/enquetes-de-regions-6

terminons en beauté par un tout grand MERCI à *la fée caroline* (la dame du ruisseau et sa charmante compagne à quatre pattes!) qui nous a également mis sur la voie d’une autre station, visible en bord de route et dont deux sabots étaient encore magnifiques bien que monochromes!

……..

%d blogueurs aiment cette page :