Archives de tags | haute-marne

Pas sauvage pour deux sous, la chevêche!

je ne l’avais encore jamais rencontrée

elle s’est laissé tirer le portrait

et m’a même offert son cri

la chevêche d’Athéna avec, en prime dans cette vidéo, le faucon crécerelle et la corneille…

elle a une curieuse façon d’atterrir, ailes fermées…faut dire que le perchoir est mince!

Un superbe oiseau de nos campagnes: la huppe fasciée

de la taille d’un pigeon

la huppe a de l’élégance

et c’est peu dire!

pour en savoir davantage sur ce bel oiseau, sa fiche est –> ici
après un moment plus ou moins long de fouissage du sol, la huppe exhibe son trophée!

la huppe a besoin d’un territoire riche en larves d’insectes

alors sa présence laisse à penser que le lieu où on l’observe

possède un sol de bonne qualité 🙂

Championnes de la chasse aux moustiques: les hirondelles!

début mai une première couvée…..

et fin mai, six couples s’installaient sous le toit de notre grange

les nids en construction ou déjà achevés le 27 mai dernier (clic sur la photo)

(à savoir que dans la fente de la grosse poutre

un couple de chauve-souris élève chaque année une famille)

et le 26 juin, il y avait beaucoup de petits à nourrir:

rétrospective du mois de juin 2021

et comme dit dans le titre

les oisillons sont principalement nourris de moustiques!

alors merci –> les hirondelles!

la construction d’un nid début juin

et double-cerise sur le gâteau,

non seulement je ne me fais plus piquer par les moustiques au jardin

mais….il y a un couple de faucon crécerelle qui niche dans le pignon de la grange!

en trente ans, ça n’était jamais arrivé!

Au bout du chemin…des sangliers!

en allant voir si les sabots de venus étaient encore fleuris

j’ai eu la joie de rencontrer deux adorables mammifères…..

une première vidéo dès mon arrivée dans la forêt vers 16h….
ils étaient deux et ils ne m’ont ni vue, ni entendue, ni sentie….

après mon excursion via le secteur des sabots

j’ai de nouveau eu la chance de revoir un sanglier

et je vous ai filmé mon pas à pas….

je vous montre et vous dis tout!
la place où tout s’est joué
au revoir le sentier aux sangliers et à bientôt pour de nouvelles aventures!

Ce que nous disent les pierres…..

le minéral est vivant

mais il ne vibre pas à notre fréquence

alors il a trouvé d’autres moyens de communiquer…..

à la recherche de fossiles avec l’aîné de mes petits-fils

ce cœur de pierre m’est apparu sur le sentier

comme pour nous remercier

de l’attention portée

la cueillette a été fructueuse

et les messages nombreux

avec, en prime, d’autres découvertes

fin de l’escapade pour et avec mon p’tit cabri 😉

Maman moineau en plein travail…

le travail de maman

est un boulot

à plein temps…..c’est bien connu! 🙂

certes papa veille sur sa famille

et il est tellement en mouvement

qu’il n’est pas facile à photographier 🙂

si on ne repère pas le trajet de ces –> moineaux domestiques

on ne sait pas où est leur couvée….

les voyez-vous, ces oisillons?

et parfois, les parents y laissent des plumes!

Il y a des journées magiques………………a magic day

le 02 juin fut de celles-là

accompagnée par l’enfance

dame Nature nous a parlé…

dans un paysage à la Monet

les orchidées sauvages

nous ont enchantés

et pour terminer en beauté

un jeune renard a traversé notre route

et nous a observé depuis le talus….

il y eut aussi la rencontre de papillons-libellules

la découverte de limodores en boutons

et tant d’autres beautés!

4 heures inoubliables en pays haut-marnais!

Une grande tortue…..

pourquoi ce nom pour ce joli papillon?

si quelqu’un sait je suis preneuse!

cette grande tortue n’a pas eu la vie facile, semble-t-il……
j’ai profité de sa visite dans mon prunus pour la filmer….

Jonquille du nord et jonquille du sud……

il y a une quinzaine de jours

dans le parc national des forêts

au sud de la champagne

…..

en bonne compagnie….

django, chiot berger de podhale, trois mois ….
remarquons la taille des jonquilles…..(et celle du chiot 😉 )

et comparons…..

oh qu’elle est mimi et mini cette jonquille!

découverte sur le plateau au dessus du lac d’Esparron de verdon

entre romarin en fleurs et thym…
les mini jonquilles se remarquent à peine à l’œil nu (clic sur la photo et sur les mots en gras)
…….
……

tout comme les jonquilles du nord

elles sont également accompagnées

de petites fleurs bleues

les muscaris poussent dans la garrigue à l’état sauvage alors qu’on les cultive en plate-bande au nord de la france

tout aussi miniatures que les scilles

scille en champagne
clic sur l’image pour voir apparaître le muscari en provence

et pour finir

quelle est donc cette apparition? 😉

Sangliers à la mare de la forêt…..

hier soir, une famille de sangliers

a accepté ma présence à la mare….

je suis arrivée à la mare en même temps que cette famille

….

….

….

cette mare est *source* de beautés en tout genre

je m’y *abreuve*

tout comme ces animaux que j’y côtoie…….

%d blogueurs aiment cette page :