Archives de tags | forêt

Croiser un regard………

se promener sans attente

juste pour la joie d’être ici et maintenant

attentif à ce qui est

être en chemin tout simplement
regarder l’automne s’installer
remarquer que les feuilles, même les vertes, tombent petit à petit

et puis après avoir vu et entendu de nombreux oiseaux

sans pour autant les photographier

repartir de la forêt, la tête pleine d’étoiles

la plus grosse des étoiles….

et là, de nouveau

être cueilli par l’inattendu

le regard happé par un autre regard….

s’arrêter et se connecter au regard sombre
zoomer et profiter
s’apprivoiser

et même filmer:

Aller à la rencontre du merveilleux…..

quand on se promène

on part à l’aventure…..

que nous réserve le chemin…..
…….

ce chemin débouche sur une clairière

et là…..

le miracle se produit!

c’est LA rencontre

un…..deux…..

trois chevreuils! une maman et ses jeunes filmés en tremblant d’émotion….

au milieu du chemin on retient son souffle

et on avance doucement…..

un des jeunes se laisse approcher, caché dans l’herbe haute…

alors, émerveillé de tant de grâce et de beautés

on repart le cœur léger et rempli de gratitude

Gros plan sur un jeune sanglier………wild boar in the forest

quand on pense avoir déjà vécu le meilleur

le prodigieux, l’extraordinaire, l’inattendu

nous surprend encore!

espoir, confiance, joie

et gratitude au final!

Sangliers à la mare de la forêt…..

hier soir, une famille de sangliers

a accepté ma présence à la mare….

je suis arrivée à la mare en même temps que cette famille

….

….

….

cette mare est *source* de beautés en tout genre

je m’y *abreuve*

tout comme ces animaux que j’y côtoie…….

Deux minutes de bonheur autour d’une mare en forêt…..

quand on se promène en forêt

suivre son envie, son intuition, son instinct

et se retrouver devant une mare……

cette vidéo de 2 mn est à regarder depuis youtube pour plus de renseignements 🙂

le 07 septembre au soir, j’ai découvert cette mare lors de ma balade-ressource relatée –> ici

et j’y ai également rencontré un renard….

dès lors avant ou après mes heures de travail

je vais observer cette nature si riche et variée

à ‘deux pas’ de chez moi….

un second renard le 07 au soir à la sortie de mon village….

un rouge-gorge qui se baigne le 07 au soir (tard!) en compagnie d’une mésange bleue

……

la mare

les geais sont les sentinelles très peu visibles de la forêt….leur cri prévient de la présence d’intrus…surtout humains

une mésange nonnette….les lentilles d’eau semble se refléter sur son ventre….

un gros bec

à bientôt pour la suite de ces aventures…..hautement vibratoires…..

Deux heures en forêt……two hours in the forest

quand on a besoin de respirer

marcher en forêt

et découvrir des animaux

mettre au point…..

….un daguet (jeune cerf portant deux dagues) apparaît!…..

puis il repart tranquillement……

oh zut! raté!……

mais….

miraculeusement, ce gros écureuil roux très pressé s’est arrêté….et hop dans la boîte!

entre 19h et 20h, la lumière de fin d’été décline

mais mon moral, lui, est en hausse!

Jaune-lumière

il est un jaune qui me met en joie

c’est celui des sabots!

…..

….

….

un plant de sabot de vénus à ses débuts……..

Aurore et une petite acrobate bleue…….

l’aurore est l’un des premiers papillons du printemps

et son nom est chargé d’espérance….

il est si petit qu’on ne le remarque qu’en vol…. (posé là au centre de la photo…)

il était au pied d’un massif bleu, déjà vu en mai 2018 –> ici

le grémil bleu

je suis heureuse de traverser 10 km de forêt

pour me ravitailler en produits frais…..

et au jardin, il y a toujours de l’activité:

une route et des sangliers…a road and boars

être attentive, attentif

aux mouvements, rencontres

et ne rien perdre de la Vie

…..

En route vers les sabots…….de Vénus………Lady’s Slipper

le chemin le plus court est ici le plus rude

alors je vous emmène et vous commente cette mini-expédition……

….

….

cette année, ils étaient en retard

à ce rendez-vous de mi-mai

où j’étais allée à leur rencontre…..

les feuilles des sabots se fondent dans la végétation…..

….

au milieu des feuilles de colchiques déjà vues –> ici 

un seul bouton était visible parmi les quelques 70 pieds dénombrés

mais cette chasse a permis d’autres rencontres

notamment celle –> de la grenouille agile

mais pas que 😉

%d blogueurs aiment cette page :