Tag Archive | épinal

Merle noir…..merle blanc

qu’il soit noir….

.....

…..2016….

qu’il soit blanc….

......

……2014

c’est le même chant….

.....

…..

qui fait chercher du regard….

......

……

le merle chanteur

peu importe la couleur!!!!

...

.....

…..

.....

…..

....

….

Publicités

Chevelure de rêve…..

quand des mains expertes

trouvent matière

à s’exprimer

.....

…..les cheveux deviennent oeuvre d’art…..en 2014

.....

…..en 2015 et –> ici

....

….en 2016

et quand on ose demander au modèle

qui est le créateur

on s’aperçoit que les deux ne font qu’un!

.....

…..

....

….

non seulement cette grenobloise

possède des cheveux

que ferait pâlir d’envie tout Samson

mais elle les ‘travaille’ elle-même

tout comme ses robes

qu’on croit sorties d’un livre de contes

et les livres, elle aime!

en savoir plus? c’est par –> là  et

mais aussi ici

pourtant cette fée jeune femme

exerce un job très sérieux

mais chuuut!

Des bulles de poésie……

cette artiste déambulait

lors des imaginales 2015……

....

….

....

….

discrète et  —>éphémère

elle-même

bulle de poésie

.....

…..

qui devient souvenir délicieux

en disparaissant dans le parc……..

C’est une maison bleue……

adossée à la colline….

 

.......

…….donnant sur la moselle

......

……et sur le parc des imaginales

......

……où l’on aime lire

.....

…..quand sèche la lessive…….

Des pygargues passent du nid au tableau……..

depuis quelques semaines

toujours grâce au blog d’agathe

j’observe les pygargues à queue blanche

.....

….. webcam en direct —> ici

aujourd’hui les petits sont presque prêts

à quitter le nid

.......

…….

or, la semaine dernière

j’ai pu observer leurs cousins à tête blanche….

......

……

deux femmes et un homme

leur ont donné vie

sur une fresque…..

.....

…..

il n’y a pas de hasard

juste des *rencontres*

extra-ordinaires

pour qui veut

s’ouvrir à la *magie*…….

Racines

tel l'arbre des âmes ......

elles parcourent le sol cheminant entre passé et avenir

elles sont veines saillantes

sur des mains

qui ont vu se lever bien des matins

elles sont aussi racines médicinales......

elles sont aussi racines médicinales

que des peintres-illustrateurs

remettent en lumière

tel brucéro dans son livre 'à la recherche de la mandragore'

tel brucero dans son livre ‘à la recherche de la mandragore’ et dont le site est –> ici

le ‘savoir’ ancien

ne vit que par la transmission

et de nombreux artistes s’y consacrent

Envie d’un bain……

se baigner ….

voilà une envie satisfaite dans les eaux de la moselle

voilà une envie satisfaite dans les eaux ‘fraîches’ de la Moselle

 

......

……

 

jubilation, témérité, bravoure.....

ah jubilation, témérité, bravoure…..!!!! en surexposition…….

 

des mots qui invitent

à baigner quelques jours

dans l’univers du fantastique, de la fantasy et de la SF

 

festival des imaginales 2016 à épinal (vosges)

festival des imaginales 2016 à épinal (vosges)

 

sans pour autant oublier

l’heure bénie du bain…..

....dans une belle flaque!

….dans une belle flaque!

Forget me not………

…….’myosotis’ in french

le mien.........

le mien………

‘étrangement’ semblable à celui trouvé chez Nathalie Dau, ( issu de Google m’a-t-elle dit 🙂 ) et présent dans l’une de ses pages Facebook où elle nous parle de « l’oubli »……

son dernier livre est chroniqué ici 

la vie est faite de *rencontres improbables* (mais *intuitives*) qui semblent pourtant relever d’une sorte de vaste plan qui nous dépasse quelque peu

pour vivre cela, il y a à être *attentif*, puis *oser*…………… et pour *oser*, il y a à dépasser toutes sortes de ‘barrières’ (surtout ‘intérieures’ telle que la ‘timidité’, par exemple 😉 )

car, en définitive, tout s’emboîte très bien et forme un gigantesque puzzle dans lequel chaque ‘pièce’, que nous sommes, compte

en 2008, j’ai donc fait la connaissance de femmes remarquables qui ont impulsé un nouveau souffle à ma vie: Nathalie bien sûr, mais aussi krystal Camprubi, Elisabeth Vonarburg rencontrées toutes trois (et pas que!) lors du festival des imaginales à Epinal et ensuite de Laura Uplinger à un congrès sur la naissance à Bourbon l’Archambault

des mondes, ‘apparemment’ différents mais qui sont ‘aussi’ les miens et depuis nous sommes en *lien*….. malgré les kilomètres qui nous séparent! 🙂

un grand merci à elles quatre pour tout ce qu’elles *partagent*, *construisent* et *transmettent*!

%d blogueurs aiment cette page :