Quand la nature devient musée à ciel ouvert….(partie 2)

après –>la première partie plutôt ‘artistique’ revenons à l’histoire du lieu

…..

…..

….

….

reconstitution de la fabrication du charbon de bois…

……et d’une cabane

….

territoire adoré des sangliers

….

mais aussi des papillons

des champignons

et des fleurs comme l’aster amel

et certaines gentianes comme la gentiane pneumonanthe ou des marais

et la gentiane ciliée qui sont censées vivre en altitude alors que ce n’est pas le cas dans ce marais haut-marnais

une centaurée…

sans oublier l’arbre magique…

…..

mais qu’est-ce donc qui se profile….

…..pour sûr, c’est un orgue à bottes!

j’oubliais cette petite merveille de libellule…

et les devinettes….

…..

….lieu propice à la méditation et qui se quitte à regret….

en attendant d’y revenir en bonne compagnie

comme il se doit pour le partager!

Publicités

Quand la nature devient musée à ciel ouvert….(partie 1)

il y a quelques années, –>un illustrateur naturaliste, jean chevalier et –>une illustratrice naturaliste, laura bour ont émaillé de leurs œuvres le sentier de découverte de –> la réserve de chalmessin évoquée –>ici 

…..

……….

….

……….

…..

…..

….

ce marais tufeux est source d’émerveillement pour qui s’y aventure…..

….

….

des médaillons content l’histoire des plantes à découvrir alentours (en français et en anglais)….

la grande aconit napel

la minuscule parnassie des marais…..bien camouflée

des activités pour petits et grands sont proposées aux promeneurs mais toujours avec le souci de protéger ce lieu qui abrite des espèces rares

à noter que laura bour est la fille de la créatrice du célèbre ‘petit ours brun’, une bien belle collaboration familiale présentée en vidéo –>ici

à bientôt pour la seconde partie de la visite 🙂

Naissance d’un parc…….

il était annoncé pour 2018

mais la gestation

ne prendra fin qu’en 2019…..

en lisière de mon village, cette forêt vue notamment –> ici (et dans bien d’autres –> billets de ce blog) va devenir ‘laboratoire’, c’est à dire qu’elle ne sera plus gérée par l’Homme mais elle retrouvera sa liberté d’être….un *être* vivant et c’est peu de le dire 🙂

pour comprendre ce que sont les arbres et la forêt, un livre récent m’a confirmé ce que je ressentais depuis toute petite

…..et il est également question de ce livre dans cet excellent –>billet

quant à la réserve de chalmessin présentée dans la vidéo, en voici un montage avant d’en déguster les détails prochainement 🙂

Fenêtre…..cheminée, à chaque lieu son hirondelle!

elles sont reparties

mais encore présentes

par les traces laissées……

l'une aime les intérieurs cosy.....

les unes aiment les intérieurs douillets…..

.......

……. –>l’hirondelle rustique dite ‘de cheminée’ ou ‘de grange’

.....

…..

.....

…..

les autres préfèrent le grand air

…. –> l’hirondelle de fenêtre émaille la façade de ses constructions

il y a bien d’autres hirondelles mais celles-là nous ont fait l’honneur et le plaisir de nous visiter et il n’y avait plus qu’à les observer, nez en l’air et bouche bée!

aussi leurs nids désertés nous donnent à espérer leur retour au printemps prochain …..

Sur un arbre perché(e)s……….

un grand arbre qui penche dangereusement…..

…..

……et un nid en son sommet…..

…….c’est le nid de la pie……

…..vu du dessous….

……mais qui lui tient compagnie?….

…….le pinson de arbres! quasi invisible……..(clic sur les photos)

…..il a fallu ‘trancher’ cet automne……

……et le nid a livré ses secrets de fabrication…..

……….quel écart entre les nids!…..voyez-vous celui perché à la cime de ce prunier?….

……celui de la pie…..

………..celui du passereau…….

quelquefois c’est tellement bon d’être un peu *perché(e)*……hihihi

Fils emperlés………

c’était un matin d’octobre

déjà frais mais ensoleillé

une de ces aubes magiques

où les fils tissés s’emperlent………

….

……

………

………….

…………

……………

…………….

………………

………………..

………………………

…………………………… 

la rosée roule sur l’or du millepertuis

et notre vague à l’âme prend le large……

Balbutiement……

la nature nous parle…..à sa manière

et on ne comprend pas toujours

où elle veut en venir….

oh le joli cornet de glace!

de givrée…..

….elle perle et dégèle….

…laissant apparaître les premières pousses qui n’ont aucune neige à percer

…..

dans le bergénia…..

…..des masques rouges…..

…..prennent possession de l’espace……

….

…..sans aucune consigne militaire…..

…..

des calendulas résistent ……

….

……alors qu’éclosent les éranthes….

……dont l’effet *lumière*…..

…..rivalise avec les piécettes du pape lutant contre vents et tempêtes

les boutons vus –>ici en décembre s’épanouissent et un petit nouveau a vu le jour

le rosier naissant s’ourlent de rouge….

et les gouttes s’attardent dans le duvet des jeunes centaurées

la nature oscille dans un entre-deux

puis prend son élan!

bien souvent, nous faisons de même…..

Une pensée dans le noir……..

il est des surprises que l’on prend pour des miracles….

dans le noir complet (oui complet depuis plusieurs semaines!) du garage, le pot remisé offre une jolie petite pensée….à qui se penche un peu pour la voir 🙂

ajoutez à cela la floraison des hellébores…..

qui font fi de l’eau du ciel quasi permanente…..

…..

ainsi que la floraison pourtant improbable de bourrache rose….

et vous vous direz très chanceuse(eux) de contempler pareilles merveilles

et d’en méditer le sens 🙂

Fin et début……

la fin marque le début

point d’ancrage du futur

dans l’infini renouvellement du présent

horizon lointain……

qui se rapproche…..

……

……et bientôt refleurira……

Des couleurs résistantes…….

malgré le gel, la neige et la tempête du moment

des couleurs résistent et nous montrent

comment sourire dans le gris ambiant

……

Soleil couchant cendré de grues……. sunset

……

en regardant –> celui-là

je me suis souvenue de mon émerveillement

quand les grues cendrées se sont imprimées sur l’écran changeant du soir…..

….

….

….

….

…..

…..

Photos-douceur…….

le gel n’a pas encore eu raison

des derniers pétunias…..

….

….

la monnaie du pape est encore –> d’argent

……

…..

et du rose encore……

……

–> encore…………

Lac du Der……lieu de bonheur pour les oiseaux

novembre est brumeux et pluvieux

froid aussi

qu’à cela ne tienne

il fait le bonheur des oiseaux….et de quelques promeneurs…..chanceux!

……

…..

……

…..

…..

…..

…..

…….

……

…..

….

bonus festival-photos:

Des grues à la faveur du brouillard…..et un festival photo

….les grues cendrées se posent non loin d’un festival photo…..

……

……..un intrus……

des parents et leur ‘petit’

….

…..des champs de grues….

……..

…..dans la campagne embrumée…..

…..

et une petite rétrospective d’une minute trente du festival de l’an dernier

mes photos de ces photos sont –>ici

c’est ce jeudi que s’est ouvert le festival 2017

et les grues font escale au lac du Der lors de leur migration

ce qui donne –> une autre série à voir……

Gracilité

…..

blanc scintillant

et noir luisant

au cœur de l’or

….

le gris du ciel s’épanche? qu’importe!

on choisit ce qui nourrit le regard………..

Les papillons de l’automne…..

 

ailes fermées……

……et ouvertes….oh du brun!

…..

…..ailes fermées…..

…..

….oh du bleu!!!

…..

…..

….

ne pas se fier aux apparences

ne rien supposer

juste *observer*…… 😉

 

Fragiles capucines……..

oui « fragiles » comme me l’a soufflé cette –> poétesse 

elles sont aussi étonnamment abondantes et variées

quand elles décident d’adopter un lieu……

…..

…..

…..

…..

…..

…..

un cœur extraordinaire…….

…….

et un regard frangé de longs cils qui semble ne s’épanouir qu’en présence d’autres fleurs….

…..ipomées et géraniums les enlacent…….

et c’est comme si elles nous invitaient à partager l’espace pour y vivre en harmonie…..

Souci……fleur ET papillon…..

on connaît bien –> le souci-fleur….

……

mais je viens de découvrir –> qu’un papillon 

très mimétique

portait le même nom….

…..automne 2015

…..

…..

…..

…..

….

…..

……automne 2017: ailes ouvertes!

Les colchiques de 2015………

à l’automne 2015, –>l’abondance était aussi de mise

« colchiques dans les prés fleurissent, fleurissent »…..

…..

….

…..

……

elles côtoyaient joyeusement des vaches brunes

…..

….

…..

et dans le cours de l’Aube serpentant….

……j’avais aperçu pour la première fois, des ragondins…..

mais ceci est une autre histoire 😉

…..au bord du chemin…..

L’automne avec ses colchiques et autres beautés bleutées dites ‘sauvages’ ……

gentiane ciliée

gentiane champêtre

…..

……

….

……l’azuré aime beaucoup la scabieuse colombaire….

….

…..campanules

le bleu est bien présent en ce début d’automne, profitons-en!

Fraises d’octobre…..et autres friandises pour le corps et l’âme

quel plaisir de découvrir et de goûter à l’inattendu!

au delà des nigelles rougissent encore quelques délicieuses fraises ‘remontantes’

l’été joue les prolongations et c’est un festival de p’tits bonheurs….

l’ipomée dont on ne pensait pas voir éclore le bleu…..

….et qui relève l’éclat des capucines

les fleurs de bourrache qui habillent également de bleu les dernières tomates cerises

le jardin qui regorge d’un surplus de couleurs qu’on n’espérait pas

……

la floraison du chèvrefeuille qui n’a jamais été aussi abondante

il aura fallu le froid impromptu et les pluies de septembre

pour vivifier les plantes……..

de manière tout aussi insolite certains écrits peuvent nous dynamiser

alors je dédie ce billet *au bonheur du jour* de –> séraphine

car elle me l’a grandement inspiré

une abbaye, un parc………………de l’art

les œuvres d’art naissent dans nos yeux

prenant des formes diverses et variées

tel le petit chardonneret vu –>ici et qui se fond sur cette façade

ou le papillon qui se détache sur la lavande

et ces statues façonnées par la main de l’Homme

……

le végétal n’est pas en reste……

……et devient *oiseau* si notre regard le souhaite……..

…..parade nuptiale dirait-on…………

l’art est partout et il est voyage……..

« un présent du passé pour l’avenir »……

les journées du patrimoine, 17 et 18 septembre, permettent, à moindre coût, de se plonger dans le passé pour envisager l’avenir…….

petite visite à –> l’abbaye d’auberive

au sud de la champagne

………..juillet 2016……….

………

 

….

…..

……

…..

….

…..

…..

en 2016, l’exposition temporaire était consacrée aux regards croisés d’artistes autour de Courbet et la nature…..une nature très préservée dans ce coin de France qu’est le sud haut-marnais

….un chardonneret très à son aise parmi les œuvres d’art permanentes du parc….

le thème de cette année « opiums » fait l’objet d’une présentation particulière:

bonnes visites et bonne fin de semaine 🙂

Cache-cache………

liberté et insouciance

d’un jeu

....

….

....

….

ces enfants ne savent pas

qu’ailleurs sur notre planète

des fillettes de leur âge

sont déjà mariées…

Quand la fenêtre se fait tableau…

……

.....

…..

 

......

……

 

Sur la rive d’une jupe blanche…..

la peau douce et sucrée d’une femme

accroche la lumière

et les ailes du robert

qui n’a du diable que le nom…………..

………

………………

 

 

Rencontre amoureuse…..

chaque année, ils me surprennent –>(….    ….)

car je ne les attends pas

et leur beauté est toujours source d’émerveillement…..

…..

…..

……le regard….

……

…….la rencontre……

Les mal-aimées……….

on se pâme devant les photos de –> chats, –> d’oiseaux

et bien d’autres animaux font chavirer nos cœurs (  et  …)

mais pourquoi une telle aversion quand il s’agit….

…..des araignées!

……

ce sont pourtant des mamans attentives

parfois dévouées jusqu’à l’extrême: le don de leur vie

…..’pisaure admirable’ (pisaura mirabilis) et ses petits

…..

….

…..

le persil en fleurs abrite une nombreuse progéniture

dont les œufs dans leur cocon ont d’abord voyagé dans les gravillons….

……

……

…..

……

le jardin regorge de vie animale

et les différentes araignées, bien plus discrètes que les papillons,

sont tout autant dignes d’intérêt

sinon, pourquoi existeraient-elles……

Cerf……..volant!

il s’agit bien de ramure et non de voilure

du cerf il en a les cornes

et la majesté

…..

…..

……

…..

…..après monsieur, voilà madame —> lucane 

leur vol façon hélicoptère et leur taille impressionnante les distinguent entre tous et nous les rendent précieux

nul doute que notre vieux poirier dont ils semblent se nourrir permet à cet insecte de nous surprendre chaque début d’été depuis plus de vingt ans

le vieux bois est donc à préserver pour que persiste la biodiversité……

Coup de baguette magique……..

et hop abracadabra!

……

…..

……

…….

que tout ce qui est noir et gris

soit changé en couleurs

et que la lumière éclaire les esprits

bleu d’azur et de prusse………

des scintillements de soie bleue……

……pullulent sur la boue d’un filet d’eau……

…..

…..des azurés, oui mais lesquels?

……

…..

…..

…..

……

ils me rappellent ceux observés dans le 04 en 2015

…..

…..

…..alentour la vipérine tente de rivaliser…..

…..tout comme la sauge des prés…..

…..et ce champ d’ancolies avec son bleu de prusse……….

les bleus font parfois mal

comme ceux de l’âme et des bosses

mais d’azur et de prusse

ils nous guérissent

Sous toutes les coutures……..

ses couleurs claquent les yeux

on ne peut que le suivre

attendre qu’il se pose

et s’émerveiller…..

……

….douce approche…..

……

…….

…..

…….

…..cuivré des marais?…… 😉

 

Un bonheur n’arrive jamais seul……

la chasse –>aux sabots a permis des rencontres ailées

car la prairie regorge de papillons……..

machaon entraperçu

et butinant la vipérine……

mais pour ceux qui vont suivre

je vais faire appel à l’experte –> loulou

afin de les nommer

…….?

…..?

…..?

accouplement de? sur un fruit de pulsatille

myrtil?

?

?

?

pourquoi chercher leur nom?

parce qu’ils me semblent encore plus beaux!

c’est en lisant un Haïku japonnais

issu du très beau –>livre d’hubert reeves:

« j’ai vu une fleur sauvage

quand j’ai su son nom

je l’ai trouvée plus belle »

que j’ai senti comment ajouter des mots –>aux improvisations d’aldor sur le sujet….

oui on peut souvent identifier fleurs et autres bestioles grâce aux livres

mais ici l’aide d’autrui colore les nouvelles *connaissances*

d’une bien belle saveur……….

(m.a.j: loulou nous a donné les noms dans son commentaire ci-dessous…..merci à elle et retrouvez-là –>ici , vous en prendrez plein les yeux!)

Sur les traces des sabots………..

pendant quelques 35 ans, j’ai imaginé que les sabots surgiraient devant mes yeux ébahis……

que non! alors cette année, je me suis mise en quête en demandant de l’aide

en réunissant les indices, les cartes, visitant plusieurs fois les mêmes lieux…

puis, ce lundi, quand je m’en suis sentie plus proche

j’ai osé aborder une inconnue……

dans cette prairie….

au fond de cette combe….

………

…..coule un ruisseau….

…..

une dame s’y rafraîchissait en compagnie d’un labrador

elle connaissait la piste que j’avais empruntée

et qui m’avait conduite à ces plantes en graines (prises dans un premier temps pour les fameux sabots…)…..

…..que grâce à –>samuel et son précieux savoir je sus qu’il s’agissait de colchiques

or c’est pourtant juste à une vingtaine de pas plus loin que se trouvaient….

…des sabots….. défleuris….

mais lorsqu’on est accompagné d’une personne innocente

qui s’assoit tout simplement au milieu de la station

un miracle se produit…..

……UN *sabot de vénus* lui apparaît tout nouvellement fleuri!

le voyez-vous?

……

……

…….

comme quoi, croire en son rêve, persévérer, demander de l’aide et un brin de légèreté peuvent nous conduire à notre Graal personnel

et l’histoire ne se termine pas là….

un bruit de pas et un couple nous surprend dans notre découverte

tout à la joie de partager l’unique rescapé du lieu

ils nous apprendront qu’ils sont habituellement fleuris pour la fête des mères et comment y parvenir par un autre chemin…..

……..qui part de cette pancarte…..

les forêts du sud de mon département alliées à celles du nord du département voisin vont (enfin) devenir parc national car, tout comme cette orchidée qui vit là tout à fait exceptionnellement à 400m d’altitude, la richesse de la flore et de la faune mérite d’être préservée

à voir plus en détail à la 17ième minute de ce reportage: http://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/emissions/enquetes-de-regions-6

terminons en beauté par un tout grand MERCI à *la fée caroline* (la dame du ruisseau et sa charmante compagne à quatre pattes!) qui nous a également mis sur la voie d’une autre station, visible en bord de route et dont deux sabots étaient encore magnifiques bien que monochromes!

……..

En France, chez les balbuzards pêcheurs…….

 

une première naissance….

……

découverte tôt ce matin, il a fallu patienter avant que les parents ne présentent leur petit…..

……

…..

……

à voir –>ici

Chez les cigognes noires, seconde naissance imminente……

il est un événement qui se renouvelle d’année en année mais qui émeut encore…..

un petit fait déjà la joie de ses parents

…..

et un autre est en train de percer sa coquille…

….

à visionner en direct –>ici

et pour l’an dernier, c’était –> 

Quand la lune devient pleine……

elle fascine par ses –>apparitions-transformations

de jour, 06 12 2016

…..

sa –>plénitude aurait-elle une influence sur nos humeurs

…..

…..

……

…..

….

14 12 2016

ou sur le potager selon son cycle………..

Lumières……….d’automne………

toutes les lumières sont à célébrer

et après celles du printemps

revenons à celles de l’automne

pour ne pas oublier…..

…….

…..

…….

….

……

…….

…….

……les verts de novembre 2016…….

……..les bleus de fin du jour…..

cet éternel recommencement

où la beauté est au rendez-vous

quelle que soit la saison

Déceler la beauté dans ce qui se remarque à peine……

où est –>le superbe bombyle bien camouflé? on clique sur l’image…….

à peine visible ce –>citron sur un ‘coucou’ (primevère officinale)

les papillons sont champions en mimétisme!

à l’inverse cette coccinelle (sans doute asiatique) se détache bien sur le vert du décor, encore faut-il la voir se poser….

quant aux fleurs du –>cornouiller mâle, il est nécessaire de s’en approcher de très près tant elles sont minuscules

la beauté se cache bien souvent dans d’infimes détails qui nous remplissent de bonheur pour peu qu’on s’y attarde un instant……

Éclosions florales ET animalières……mais pas que!

une façon de distinguer les différences entre deux fleurs qu’on peut confondre, c’est de les observer sous un autre angle…..

—>la pulsatille de face permet de la différencier du crocus

l’anémone des bois existe aussi en jaune et dans ce cas on la nomme ‘fausse renoncule’ car elle ressemble beaucoup au ’bouton d’or’, cette renoncule que l’on connaît bien pour l’avoir placée sous le cou d’une personne afin de constater que la peau capte le reflet doré de la fleur…..

l’anémone jaune sur fond d’anémones blanches

idem pour les papillons, notamment de couleur marron….

…….

la grande tortue

robert….le diable!

ou la mélitée vue —>ici

difficile de dire ‘qui est qui’ au premier coup d’œil et reconnaître une grande tortue d’une petite tortue relève de l’art!… mais il y a des exceptions dont fait partie le paon du jour…..

les ‘yeux’ de ses ailes nous rappellent le merveilleux plumage du paon, justement!

de même avec les oiseaux….

ce jeune pinson des arbres de face n’a pas l’air de ressembler à –>celui-ci 

alors pourquoi prendre le temps de se pencher sur ses grimoires avec attention et persévérance pour tenter d’identifier tout ce qui nous entoure?

peut-être parce que pendant ce temps-là, on s’éloigne de ses soucis, des ruminations en tout genre et on réenchante, on réinvente son quotidien……..qui par extension devient radieux pour tous…

Éclosions………….

quel plaisir de partir en chasse…..

…..et de se régaler de la première pulsatille……

……..

géantes et violettes ou bien petites et blanches……

……..

les anémones ouvrent le bal du printemps pour les lutins et les lutines qui s’aventurent en forêt!

n’hésitez  pas, entrez, c’est gratuit!

Des pas……un chemin……..une ouverture

des pierres……en forêt

rapprochons-nous…..

traces d’un antique chemin?

on ne sait si c’est l’homme ou la nature qui a déposé ces pierres de telle sorte qu’un chemin se dessine

serait-ce une invitation à aller de l’avant, vers l’inconnu et le mystère…….

imaginons qu’une porte invisible se dresse au delà des pierres

telle l’ouverture sur un monde parallèle, dans une autre dimension……

ce peut être un symbole, un message nous montrant la direction à suivre

celle qui conduit à notre cœur, notre esprit, notre âme

nos aspirations, notre élan de Vie…..

un continent exploré dans l’enfance mais oublié……

Réenchanter le monde…..

en cette période de choix de société

Gandhi dirait:

« soyons le changement que nous voulons voir dans le monde »

et Thomas dit:

Nouvelle naissance…….celle du printemps!

occupés, nous le sommes

et les saisons passent…….

éclat et beauté

parfois nous échappent………

…….

……

……

……..

…….

……..

……..

………

………

vers quoi se portent notre regard, nos choix?

Naître à la maison…..c’est possible

naître à soi

naître à l’autre

naître au monde

quitter les eaux utérines pour les eaux terrestres.....

des eaux utérines aux bras des siens….

......

……

la naissance demeure mystérieuse et magique

Ne pas savoir……et douter

quand on ne sait pas, on fait des propositions

des hypothèses, quand ce n’est pas des suppositions

car on doute et redoute parfois/souvent de se tromper

dans le billet –>précédent

la beauté présentée avait un petit relent nauséabond

que chacun a *ressenti*, sans pouvoir tout à fait l’identifier……..

 

est-ce plus *clair* à présent?

est-ce plus *clair* à présent?

à cet endroit il n’est pas question de carburant ou de mazout déversé sur la chaussée

mais ce qui s’échappe des véhicules qui fréquentent ce parking

a ‘sans doute?’ contribué à créer cet arc en ciel…..

grâce à la pluie et sans l’aide du soleil

nous sommes en présence d’une ‘oeuvre’ née de l’homme et de la nature……

Douter

qu’est-ce que je vois là?

 

une peinture?

une peinture?

.......

…….

 

création humaine ou nature-elle?

Brume givrée………………………et Bonne Année 2017!

poésie et féerie se mêlent

pour créer un paysage ensorcelant…..

....

….

......

……

.....

…..

.......

…….

......

……

......

……

les habitudes, routines et autres rituels

agissent sur nous comme ces brumes

engourdissant l’esprit et le corps

ne nous laissons pas abuser

et accueillons l’an neuf

avec l’acuité nécessaire

au mouvement

.......

…….dans le *présent*…….

 

La nature fait feu de tout bois…….

au printemps dernier, la pluie abondante a transformé –>les champs

créant des difficultés pour les unes......

créant des situations insolites pour les vaches……

et du plaisir multiplié pour d'autres.....

de l’abondance pour –> les canards colvert…..

voire même l’opportunité de deux couvées pour les poules d'eau

voire même l’opportunité de deux couvées pour –> les poules d’eau…..

et même l'apparition inopinée d'un chevalier

ou l’apparition inopinée –>d’un chevalier

en 25 ans de passages répétés à cet endroit, je n’y avais jamais observé une telle diversité d’oiseaux

la nature a plus d’un tour dans son sac et, pour certaines espèces, elle peut générer l’opulence grâce à des pluies diluviennes

ces pluies ont aussi fait mon bonheur puisque j’en ai gardé des images détaillées de maternité heureuse

......

……

.....

…..

....

….un oiseau noir? mais non! un bec rouge et jaune…..des pattes vertes et démesurées!

.....

…..

.....

…..

.....

…..des ailes minuscules mais quelles pattes!

dame Nature a toujours de quoi surprendre……….

Un chevalier…………

un chevalier……oui mais…….

un culblanc!

……..un –> culblanc, le bien nommé!

une visite inattendue sur la mini-mare entrevue dans –>l’article précédent

......

……

.......

…….

.......

…….

.......

…….

......

……et il se régale!!!

Quand la photo animalière aide à vivre…..

c’est le propos de –>franck fouquet

observer et photographier la nature

voilà qui permet de revenir à…..soi

.......

…….une petite mare haut-marnaise en juillet dernier…..

......

……

.....

–>jeune poule d’eau et –> jeune ragondin s’y restaurent…..

.......

…….

.......

…….

......

……ainsi qu’un–>jeune canard col vert……mais pas que! donc à suivre…..

Cerfs, chien viverrin….en direct! merci agathe!

encore un cadeau sur le blog –>d’agathe!

souvenez-vous, il y eut –>ceci, et ça au printemps

or grâce à cette nouvelle –>webcam,

découvrez la vie de nuit en forêt, dont le brame du cerf!

et bien sûr cliquez sur les images pour les voir en plein écran, comme pour toutes les photos!

.....

deux cerfs combattent tout à gauche de la capture d’écran pendant qu’un troisième les regarde à droite de l’image

mais ils peuvent aussi manger de concert

mais ils peuvent aussi manger de concert

....

….

....

….

et en voilà un qui impose sa loi grâce à ses bois plus impressionnants!

et en voilà un qui impose sa loi grâce à des bois plus impressionnants!

....

mais il y a aussi deux –> chiens viverrins qui viennent se restaurer……

...y compris en présence du cerf

…y compris en présence du cerf (bord droit de l’image)

bon visionnage et bonne soirée en forêt!

Le sud de la champagne…….

pour découvrir mon environnement (ou bien pour les nostalgiques d’une région quittée), l’émission ‘midi en france’ est installée toute cette semaine à chaumont, dans le sud de la champagne: https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/emission-midi-france-15-jours-chaumont-1136289.html

j’ai toutefois un petit regret: que ce soit le mois de novembre car ça limite les beautés du lieu dont j’avais proposé un aperçu de nuit –>ici

.....

…..

vous y apprendrez notamment que ‘petit ours brun’ est né dans mon département

 

La grande aigrette…….tout de blanc vêtue……….

dans la brume laiteuse

elle apparaît, immaculée

..........

……….

majestueuse

........

……..

et accompagnée

......

……

..........

……….

partagera-t-elle sa pitance?

.....

…..

rien n’est moins sûr….

......

……

.......

…….

........

……..

tendue, inquiète

déjà elle disparaît

Lévitation automnale

au souffle du vent

se pose délicatement

la feuille de sang

.......

…….

.......

…….

entre deux espaces-temps

sur les brins accueillants

elle lévite très légèrement……..

Rousseurs animales…..

un tircis immobile

profite des rayons d’automne

......

……

......

……

........

……..

tandis que des écureuils virevoltent

accrochant par instant la lumière diffuse du sous-bois

.......

…….roux……

......

……noir……

.......

…….

Le premier matin du monde

le premier matin

était-il d’or

......

……

ou d’argent

......

……

il était éveil du monde

à la promesse d’un jour

sans cesse renouvelé……….

Un moment zen……..

quand la pluie d’automne

prend possession du ciel

regardons l’eau

et ses reflets….

 

.......

…….au soleil d’été…….

 

.....

…..quand les gouttes emperlent les nénuphars…..