archive | sixième sens RSS pour cette section

Le retour de l’oiseau arc-en-ciel…European Bee-eater, Merops apiaster

c’est d’abord un son, un cri, un appel

et on tourne son regard vers le ciel

on reconnaît la silhouette et c’est le bonheur! mais une des ailes attire l’œil….
oui, il manque des plumes sur cette aile et pourtant le vol est aussi magnifique malgré cette ‘différence’
trois —>guêpiers posent pour moi qui les filme depuis ma voiture…..
cette fois, la proie dans bec du dernier de cordée est bel et bien de la famille des guêpes!
…..un clic deux fois sur les photos pour les voir en plein écran…..
……..
…..

Une nouvelle histoire de chevreuil…

une vidéo de deux minutes pour en résumer vingt d’observation:

…..un nouveau cadeau….
un poste d’observation facile d’accès ( vue extérieure)
vue intérieure

souvent on attend longtemps

rien ne se passe

et là, au bout de trois minutes…..

une chevrette arrive……
…… et hume l’air pour saisir une présence non désirée

à priori mon odeur ne l’a pas rebutée

puisqu’elle est restée

pour brouter

pour savoir distinguer une chevrette d’une biche, c’est ici

et pour connaître la vie des chevreuils, c’est

Bien dissimulé…..

….au jardin

…..le bonheur…..

la nature nous montre

le chemin

il ne tient qu’à nous

de l’emprunter

Des petites flammes d’or dans la garrigue mais sans danger aucun! au contraire!

tulipes, iris et petites jonquilles illuminent la garrigue de leur éclat…..

la tulipe australe dont la fiche est –> ici

mais voyons ce qu’il en est sur le terrain:

……

dans le détail ça donne ceci:

l’iris nain (Iris lutescens) dont la fiche est –> ici
la petite jonquille –> sa fiche

petites lumières à déceler

mais si discrètes

alors qu’elles sont pourtant là……

…….

Ophrys de Provence, ophrys provincialis

une nouvelle petite orchidée sauvage…..

tellement petite qu’elle passe inaperçue…..ici deux spécimens au milieu des plants d’iris nains
une courte vidéo pour situer cette orchidée, l’ophrys de provence qui, comme son nom l’indique, n’est visible qu’en provence 🙂
la fiche de cette ophrys est à voir –> ici

la ‘tache’ bleutée bordée de blanc peut varier d’une fleur à l’autre:

….
…..

Le nid de la foulque…..

le long du verdon

là où l’on se gare …..

au pied de mon petit-fils, le nid de –> la foulque macroule, quasi invisible
on le distingue à peine ce nid…..et c’est la présence des œufs qui attire l’œil

l’arrivée au nid….

…….
……
…….

le nid à travers les branchages….

il y avait, ce 16 avril, quatre œufs de la taille de nos œufs de poule

la proximité humaine ne semble pas l’affecter

puisqu’elle est devant l’aire de parking

et qu’un kiosque à sandwichs est juste à côté!

encore faut-il observer la berge 😉

La surprise du jour: un renard dans mon jardin! a fox in my garden!

un peu après 10h30

un moment enchanté

et la Vie vous sourit

l’histoire en détails est sous la vidéo, via youtube 😉

Croiser un regard………

se promener sans attente

juste pour la joie d’être ici et maintenant

attentif à ce qui est

être en chemin tout simplement
regarder l’automne s’installer
remarquer que les feuilles, même les vertes, tombent petit à petit

et puis après avoir vu et entendu de nombreux oiseaux

sans pour autant les photographier

repartir de la forêt, la tête pleine d’étoiles

la plus grosse des étoiles….

et là, de nouveau

être cueilli par l’inattendu

le regard happé par un autre regard….

s’arrêter et se connecter au regard sombre
zoomer et profiter
s’apprivoiser

et même filmer:

Aller à la rencontre du merveilleux…..

quand on se promène

on part à l’aventure…..

que nous réserve le chemin…..
…….

ce chemin débouche sur une clairière

et là…..

le miracle se produit!

c’est LA rencontre

un…..deux…..

trois chevreuils! une maman et ses jeunes filmés en tremblant d’émotion….

au milieu du chemin on retient son souffle

et on avance doucement…..

un des jeunes se laisse approcher, caché dans l’herbe haute…

alors, émerveillé de tant de grâce et de beautés

on repart le cœur léger et rempli de gratitude

Quand les nuages se font plumes….

……..
cette plume blanche a donné des envies aux nuages

des envies de légèreté

et de douceur aussi

beaucoup de douceur

comme dans ce vol d’étourneaux…..

tel un ban de poissons

ce vol nous montre que ‘ce qui est en haut est aussi en bas’

et vice versa…………

%d blogueurs aiment cette page :