Archive | sixième sens RSS for this section

La forêt….the forest

lieu de tous les mystères

la forêt abrite nos peurs

et nos émerveillements……

…….

….

……

…les branches luisantes dans le soleil en protègent les secrets…..

……les pierres percées et le plus souvent moussues interpellent le regard……

…..comme celle-ci qui semble adossée à l’arbre…….

toute la Vie ici a ses raisons que notre raison ignore….

…….les pics y font leurs nids……

tandis qu’on s’y promène…..

…..

Publicités

Un arbre, des arbres…….

il existe des arbres remarquables

……comme le hêtre helvet non loin de monthermé dans les ardennes……

ou *magique* comme le hêtre de la réserve de chalmessin

…..

….

sa ramure est si vaste que rien ne pousse autour de son tronc

….

……

…..les arbres alentours forment un grand cercle, une sorte de cour d’honneur…….

…..

on sait à présent qu’ils se parlent, se protègent, s’entraident, se défendent au moyen de leurs racines, véritable réseau intranet de communication

quand on traverse la forêt, pensons-y

admirons leurs feuillages

…..leurs fruits….

….la lumière des lieux….

et passons une main reconnaissante sur leur tronc, y compris lorsqu’ils sont tombés, nous montrant ainsi combien il est utile d’être bien *ancrés*, solides sur sa base……

……

…..

car la vie est toujours là, dans la terre de leurs racines

……

et les oiseaux savent comment leur rendre hommage en ce printemps tout proche 🙂

Orgue à bottes……et autres féeries….de l’automne 2018

dans une prairie marécageuse…..

……

……un petit pont à peine visible dans la roselière….

…..nous conduit à ce sentier qui fait le tour –> d’une réserve naturelle.

…..

les arbres y sont encore tantôt verts…..

….tantôt dorés…..

….mais qu’est-ce donc que cette construction humaine dans la forêt?…..

oh c’est l’orgue à bottes déjà apparu –> ici!

or comme il manquait le son (et le mouvement) à mes photos j’ai créé –> une chaîne youtube

ainsi vous pourrez non seulement voir mais entendre, entre autres –> l’orgue à bottes 🙂

 

…..

…..

un arbre avait été déraciné par les vents d’équinoxe non loin de l’orgue

et ce champignon…..

….tout marbré…..

……avec son large pied……

…..était suffisamment grand pour abriter le *petit peuple* de la forêt lors de la tempête 🙂

une forêt dont *l’arbre magique* a encore bien des choses à nous montrer…..

alors ce sera pour un prochain épisode…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ooooooo000000ooooooo~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

pour l’heure je dédie ce billet à ❤ mon petit-fils aîné ❤ qui a cinq ans aujourd’hui 😉

A Robin story ……..

son nom est Robin en anglais

Rouge-gorge en français

mon nom est Robin en français

ça crée des liens

avec le Rouge-gorge 😉

….

…..

….

…..<< si tu crois que je ne te vois pas derrière ta fenêtre, fillette, fillette, ce que tu te goures! >>

ok, ok, je sors!

et à l’instar du –>Teddy de ‘Vy

celui-ci m’a raconté une histoire

d’abord de loin….

……..jouant à cache-cache avec les branches….

…..mettant ma patience à l’épreuve du froid et de l’immobilité….

….pour enfin me permettre de mieux apprécier son profil….gauche….

….puis droit….mais là, zuuut! les nuages obscurcissaient le ciel…..!

….puis il m’a entraînée vers sa boule de graisse, ‘privatisée’ pour l’occasion (il y en a trois dans le noisetier du jardin des « L »)…..

….<< hé! tu le vois bien mon croupion?? >>….

….<< là, c’est encore mieux, non? la digue, la digue…la digue du….oups >>…..

…..maître Robin sur sa boule perché…..

….

…..

tout à coup, un second rouge-gorge, en tout point semblable

s’est posé à proximité…..

enfer et damnation, voilà qui est inacceptable!!!

c’en est suivi une course poursuite endiablée

pour chasser l’intrus….non mais! c’est qui le patron ici!?

……oui, oui, on voit clairement que c’est Toi, Robin!

Rencontre du troisième type……

comme un troisième œil

….

…..

….

nos perceptions sont en permanence altérées

un même objet de jour et de nuit

et le monde change

Mise en lumière……..

le regard attiré par les derniers rayons du jour

je suis l’envie de fixer l’or du soir

……

…..

……

mais qui voilà?….

…..

je ne l’ai vue qu’en visionnant les clichés

alors je me demande si elle m’a incitée à aller vers la lumière

pour avoir ainsi le plaisir d’apparaître à l’écran….

la cabotine gardera son secret!

Libellule en détails…….

merci à cette –>libellule

pour son cadeau

et merci à la Vie

pour sa perfection

………

……..un visage apparaît………….

joie de –> la paréidolie 😉

Une libellule offre sa Vie……

quelle surprise, quand on ouvre sa porte au matin,

de trouver une libellule de 10 cm sur son paillasson!

……

cette fois, il n’était plus question de la sauver comme vu –> ici

mais c’était le don d’elle-même et de sa magnificence qui fut reçu

proche de son dernier souffle….

elle nous lègue son corps à observer…….

à suivre…….

Nuit d’été………

juste avant…..

……

alors que la clarté était encore suffisante

ils me sont apparus…..

elle………..

……et lui

c’est la saison

celle des Amours

ô temps suspend ton vol……

vol stationnaire

pour mieux appréhender

l’invisible

……..

dans la pureté de l’instant

comprendre l’essentiel

du présent

……..

en modifier l’angle

et atteindre le cœur

En rouge……..

rouge coquelicot bien sûr!

mais pas que………

….

11/05/2018

12/06/2018

….

………

……….

faire fondre doucement les fanes des radis dans un peu de beurre, les saler, les poivrer puis y ajouter de la crème fraîche…..miam…….c’est délicieux!

le rouge est bon et beau mais le vert est indispensable 🙂

Après les limodores du 52, les limodores du 04……..

aussi spectaculaires que ceux de haute-marne mais plus nombreux

voici les (grands) limodores des alpes de haute-provence

…..

…..

…..

…..ici aussi massacrés par ignorance……

……………

……

Du jaune d’exception……..

ouvrir les yeux en permanence

c’est avoir la possibilité

de découvrir l’extra-ordinaire

dans des lieux que l’on connaît par cœur

ascalaphe soufré

……..

….

……..11/05/2018…….

Des sabots bien fleuris……..

de la persévérance naît parfois souvent des miracles

ainsi en est-il de ces sabots découverts —> l’an dernier

dont je ne voulais pas rater la pleine floraison …..

…..ils se plaisent en milieu humide car de l’eau suinte le long de cette butte et se déverse dans le fossé……

…….

…..

……

…..

…….

….malgré mes recherches, des sabots de vénus ‘sauvages’ de cette couleur ne semblent pas répertoriés…..

l’an dernier, on comptait deux stations de ces sabots monochromes en ce lieu et cette année une seule apparaît

quant aux sabots du fond de la combe….

…..ils doivent avoir les pieds dans l’eau en fin d’hiver……

….et produisent des fleurs doubles….

…..

certains n’étaient pas encore épanouis, ce 16 mai 2018

…..ou presque….

…….

quant à ceux qui étaient fleuris le 12 mai, ils se portaient bien le 16 🙂

la beauté des sabots ne dispense pas d’ouvrir l’œil

sur ce qui les entoure…

…..

…..

on peut se laisser emporter par un seul sujet

au risque de passer à côté d’autres merveilles

toutes aussi essentielles, même si moins spectaculaires….

De bien jolis sabots jaunes………doubles…….

revenons aux couleurs et notamment *le jaune*…….

depuis un an, ayant précieusement conservé leurs –> traces

c’est avec émerveillement que je les ai retrouvés….

les monochromes n’étaient pas encore fleuris le 11 mai….

….et quasi invisibles bien qu’en bordure de route…..

en revanche le 12 mai…….

….ceux qui se cachent en forêt, près de ce petit ruisseau…..

….ces sabots-là étaient bien fleuris!

cette année, c’est par un autre chemin qui j’y suis parvenue

moins long que par la grande prairie mais beaucoup plus sportif car un fort dénivelé y conduit!

le jeu en valait la chandelle car non seulement les sabots de vénus sont rares mais quand ils sont à fleurs doubles, c’est exceptionnel! et là ce n’était pas UN mais DEUX pieds à doubles fleurs qui étaient côte à côte!….à voir fleuris dans un prochain billet 🙂

ce 12 mai marquait le début de la floraison 2018

….

….et ils peuvent facilement passer inaperçus…..

…..mais lorsqu’on s’approche…..

…on est subjugué, même de dos!

…..

les sabot de vénus sont protégés sur l’ensemble du territoire français métropolitain et considérés comme vulnérable sur la liste rouge des espèces menacées à l’échelle nationale, européenne et mondiale

Naissance 2018 chez les cigognes noires….

petite pause dans les histoires de bleu

qui seront suivies de jaune et de rose

pour faire place au direct des webcams animalières

……..premier mai 2018……..

………….ce 19 mai, un petit est déjà né………..

……….

on remarque l’ajout de ‘douceur’ grâce à l’herbe fraîchement rapportée au nid et qui, –> comme l’an dernier, témoigne de la survenue des éclosions….

la suite de ces heureux événements est à suivre en direct –> ici 

trois autres cigogneaux sont attendus

et on peut voir que les parents régurgitent des têtards et autres dans le nid

afin de nourrir leurs jeunes……..

Le bleu des origines…..

un tableau extra-ordinaire de Laurence Délis à voir –> ici

m’a accompagné tout au long de ma balade du 11 mai dernier….

des bleus inconnus……..

………

……..qui tutoient le ciel………

 

……

….avec une pointe de rose…..

….un régal semble-t-il…..

…..

………

c’est du grémil bleu pourpre

(un site pour trouver facilement un nom de fleur est à consulter –> là)

puis les bugles rampantes se sont données à voir….

……offrant un aspect et un bleu différents suivant l’angle de vue…..

et l’une d’elles abrite……

…….une bien étrange chenille!

de la sauge en plein essor….

….

le polygala du calcaire photographié avec mon petit canon S110, compact, léger et dont les réglages sont ludiques

et le mois de mai ne serait pas ce qu’il est sans les magnifiques ancolies bleues qui poussent ici à profusion!

……

des ancolies qui subliment les paysages……

tout comme le blog –> *l’ancolie bleue* de Valérie Lafontaine qui avait impulsé en moi le désir de cette balade au cœur de mon département 😉

et comment passer à côté de ce champ….

…….

sans photographier le bleuet, au summum du bleu!

….

cette journée dont une première partie fut publiée hier

fut tellement riche de beautés, de rencontres et de découvertes

qu’elle se racontera sur plusieurs billets……..

Trésors le long des routes……des orchidées sauvages à observer…..et protéger (2)

comme vu –>précédemment 

les bas-côtés de nos routes peuvent receler –>des trésors

pour qui veut bien se mettre au ras des pâquerettes……

de loin, on ne voit rien de spectaculaire (‘clic’ sur les images pour un plein écran)…….

………ça se précise en haut du talus avec une plante de 30cm qui semble différente des herbes environnantes…..

….c’est une listère à deux feuilles ou feuilles ovales….

…qu’on peut confondre avec celle-ci dans des tons verts également….

et dans ce cas le détail est important pour reconnaître –>l’orchis homme-pendu

d’autres sont très grandes (près de 80cm) et se détachent un peu plus dans le paysage….

…..son long label en tire-bouchon est caractéristique…..

…..

….

ou bien elles sont nettement plus colorées…

…..

…..

…..

…..

visitées par tout plein de jolies petites bestioles, ces fleurs évoquent bien souvent un insecte spécifique (mouche, bourdon, abeille….qui leur sert d’appât pour leur permettre d’être fécondées) ou alors c’est une silhouette humaine (militaire, homme-pendu…) qu’elles nous suggèrent

…..un brin d’herbe avec des mouches dessus? c’est –>l’ophrys mouche 

……

nul besoin de connaître et de se souvenir de leur nom car il existe des sites et/ou des livres avec des indications de lieux ou de parcours pour nous aider et grâce auxquels j’ai inséré des liens cliquables sur le nom des orchidées présentées dans ces derniers billets

bonne chasse aux orchidées!

Entre neige et couleurs….le festival du printemps 2018!

quand on a un dimanche blanc

on ne peut croire à un mardi bleu…..

……

….

…..

c’était sans compter sur la magie du printemps

car cet équinoxe fut époustouflant de beauté!

jonquilles et crocus étaient fleuris et la neige les a conservés…..

…..

jacinthes et ‘roses de noël’ se sont redressées…….

….pendant que le ruban de glace fondait

quant aux oiseaux du jardin…..

…d’abord timide….

…et à sa place habituelle….

…voilà que notre rouge-gorge s’enhardi et défend sa pitance sous l’effet *soleil* de ce jour béni!

de même pour les moineaux venus en nombre!

…..

ainsi que M. pinson…..

et sa dame…..

pic épeiche……

…..

…..et….

…gros bec….

….très gourmand…..

alors personne derrière?…..

…vite, vite, encore une bouchée et on ne me délogera pas de là, na!!!

Visite surprise au jardin………

un environnement forestier…..

….. vite prendre son smartphone!

et suivre maître goupil ….

….dans sa visite du jardin…

…..

….

l’œil a été attiré ……mais comment?…..

Quand la nature devient musée à ciel ouvert….(partie 2)

après –>la première partie plutôt ‘artistique’ revenons à l’histoire du lieu

…..

…..

….

….

reconstitution de la fabrication du charbon de bois…

……et d’une cabane

….

territoire adoré des sangliers

….

mais aussi des papillons

des champignons

et des fleurs comme l’aster amel

et certaines gentianes comme la gentiane pneumonanthe ou des marais

et la gentiane ciliée qui sont censées vivre en altitude alors que ce n’est pas le cas dans ce marais haut-marnais

une centaurée…

sans oublier l’arbre magique…

…..

mais qu’est-ce donc qui se profile….

…..pour sûr, c’est un orgue à bottes!

j’oubliais cette petite merveille de libellule…

et les devinettes….

…..

….lieu propice à la méditation et qui se quitte à regret….

en attendant d’y revenir en bonne compagnie

comme il se doit pour le partager!

Quand la nature devient musée à ciel ouvert….(partie 1)

il y a quelques années, –>un illustrateur naturaliste, jean chevalier et –>une illustratrice naturaliste, laura bour ont émaillé de leurs œuvres le sentier de découverte de –> la réserve de chalmessin évoquée –>ici 

…..

……….

….

……….

…..

…..

….

ce marais tufeux est source d’émerveillement pour qui s’y aventure…..

….

….

des médaillons content l’histoire des plantes à découvrir alentours (en français et en anglais)….

la grande aconit napel

la minuscule parnassie des marais…..bien camouflée

des activités pour petits et grands sont proposées aux promeneurs mais toujours avec le souci de protéger ce lieu qui abrite des espèces rares

à noter que laura bour est la fille de la créatrice du célèbre ‘petit ours brun’, une bien belle collaboration familiale présentée en vidéo –>ici

à bientôt pour la seconde partie de la visite 🙂

Naissance d’un parc…….

il était annoncé pour 2018

mais la gestation

ne prendra fin qu’en 2019…..

en lisière de mon village, cette forêt vue notamment –> ici (et dans bien d’autres –> billets de ce blog) va devenir ‘laboratoire’, c’est à dire qu’elle ne sera plus gérée par l’Homme mais elle retrouvera sa liberté d’être….un *être* vivant et c’est peu de le dire 🙂

pour comprendre ce que sont les arbres et la forêt, un livre récent m’a confirmé ce que je ressentais depuis toute petite

…..et il est également question de ce livre dans cet excellent –>billet

quant à la réserve de chalmessin présentée dans la vidéo, en voici un montage avant d’en déguster les détails prochainement 🙂

Fils emperlés………

c’était un matin d’octobre

déjà frais mais ensoleillé

une de ces aubes magiques

où les fils tissés s’emperlent………

….

……

………

………….

…………

……………

…………….

………………

………………..

………………………

…………………………… 

la rosée roule sur l’or du millepertuis

et notre vague à l’âme prend le large……

Une pensée dans le noir……..

il est des surprises que l’on prend pour des miracles….

dans le noir complet (oui complet depuis plusieurs semaines!) du garage, le pot remisé offre une jolie petite pensée….à qui se penche un peu pour la voir 🙂

ajoutez à cela la floraison des hellébores…..

qui font fi de l’eau du ciel quasi permanente…..

…..

ainsi que la floraison pourtant improbable de bourrache rose….

et vous vous direz très chanceuse(eux) de contempler pareilles merveilles

et d’en méditer le sens 🙂

Fin et début……

la fin marque le début

point d’ancrage du futur

dans l’infini renouvellement du présent

horizon lointain……

qui se rapproche…..

……

……et bientôt refleurira……

Des couleurs résistantes…….

malgré le gel, la neige et la tempête du moment

des couleurs résistent et nous montrent

comment sourire dans le gris ambiant

……

Sur les traces des sabots………..

pendant quelques 35 ans, j’ai imaginé que les sabots surgiraient devant mes yeux ébahis……

que non! alors cette année, je me suis mise en quête en demandant de l’aide

en réunissant les indices, les cartes, visitant plusieurs fois les mêmes lieux…

puis, ce lundi, quand je m’en suis sentie plus proche

j’ai osé aborder une inconnue……

dans cette prairie….

au fond de cette combe….

………

…..coule un ruisseau….

…..

une dame s’y rafraîchissait en compagnie d’un labrador

elle connaissait la piste que j’avais empruntée

et qui m’avait conduite à ces plantes en graines (prises dans un premier temps pour les fameux sabots…)…..

…..que grâce à –>samuel et son précieux savoir je sus qu’il s’agissait de colchiques

or c’est pourtant juste à une vingtaine de pas plus loin que se trouvaient….

…des sabots….. défleuris….

mais lorsqu’on est accompagné d’une personne innocente

qui s’assoit tout simplement au milieu de la station

un miracle se produit…..

……UN *sabot de vénus* lui apparaît tout nouvellement fleuri!

le voyez-vous?

……

……

…….

comme quoi, croire en son rêve, persévérer, demander de l’aide et un brin de légèreté peuvent nous conduire à notre Graal personnel

et l’histoire ne se termine pas là….

un bruit de pas et un couple nous surprend dans notre découverte

tout à la joie de partager l’unique rescapé du lieu

ils nous apprendront qu’ils sont habituellement fleuris pour la fête des mères et comment y parvenir par un autre chemin…..

……..qui part de cette pancarte…..

les forêts du sud de mon département alliées à celles du nord du département voisin vont (enfin) devenir parc national car, tout comme cette orchidée qui vit là tout à fait exceptionnellement à 400m d’altitude, la richesse de la flore et de la faune mérite d’être préservée

à voir plus en détail à la 17ième minute de ce reportage: http://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/emissions/enquetes-de-regions-6

terminons en beauté par un tout grand MERCI à *la fée caroline* (la dame du ruisseau et sa charmante compagne à quatre pattes!) qui nous a également mis sur la voie d’une autre station, visible en bord de route et dont deux sabots étaient encore magnifiques bien que monochromes!

……..

Des pas……un chemin……..une ouverture

des pierres……en forêt

rapprochons-nous…..

traces d’un antique chemin?

on ne sait si c’est l’homme ou la nature qui a déposé ces pierres de telle sorte qu’un chemin se dessine

serait-ce une invitation à aller de l’avant, vers l’inconnu et le mystère…….

imaginons qu’une porte invisible se dresse au delà des pierres

telle l’ouverture sur un monde parallèle, dans une autre dimension……

ce peut être un symbole, un message nous montrant la direction à suivre

celle qui conduit à notre cœur, notre esprit, notre âme

nos aspirations, notre élan de Vie…..

un continent exploré dans l’enfance mais oublié……

Nouvelle naissance…….celle du printemps!

occupés, nous le sommes

et les saisons passent…….

éclat et beauté

parfois nous échappent………

…….

……

……

……..

…….

……..

……..

………

………

vers quoi se portent notre regard, nos choix?

Naître à la maison…..c’est possible

naître à soi

naître à l’autre

naître au monde

quitter les eaux utérines pour les eaux terrestres.....

des eaux utérines aux bras des siens….

......

……

la naissance demeure mystérieuse et magique

Mimétisme (3)…….la mante pose religieusement

après  ces articles –>1 et  –>2

une troisième histoire de mimétisme

que voyez-vous?

la voyez-vous?

non? alors je vous aide….

.........

………

elle n'est pas verte, elle est brune!

elle n’est pas verte, elle est brune!

et cette mante de provence

était bien cachée dans le romarin!

mais cabotine, elle a fait sa star

dès qu’elle a vu l’objectif braqué sur elle!

.......

…….

.......

…….merci mademoiselle!

 

Front blanc……..

en matière de ‘front’

il y aurait beaucoup à dire

alors commençons

par celui de bélinda:

puis penchons nous

sur celui arboré fièrement:

profil droit.....

de profil (droit)…..

......

……(gauche)……

.....de face....

…..de face….

tous les deux

comme beaucoup

s’égosillent en grosses ‘roucoulades’!

Dame nature nous enseigne…..

à bien y regarder

il y a toujours un message

un espoir, un enseignement

à dénicher, à décrypter…..

qu'en est-il de la couvée des chardonnerets?....

qu’en est-il de la couvée des chardonnerets?….

........

……..

le couple a perdu un petit en bas âge

tombé du nid on ne sait comment

et lorsque le second s’est envolé

il s’est fait croquer par notre chat…..

qu’à cela ne tienne!

ils ont repris le cycle de reproduction

sans s’appesantir sur leur….heu….déception, tristesse(?)…..

on ne leur prête aucun sentiment

mais peut-être nous montrent-t-ils ainsi

la voie de la résilience

et du Vivant

Soutien……….

homme, femme

......

……

......

……

de tous âges, de toutes cultures

entre femmes

entre hommes

toujours se soutenir

dans la joie

comme dans la peine

Chasse aux orchidées *sauvages*………

deux heures sans pluie

du presque soleil

allez hop dehors!

un chemin qui longe un bois....et l'autoroute....

un chemin encore inconnu qui longe un bois….et l’autoroute….

qu'est-ce que c'est......

de  grandes ‘herbes’ folles?……

on les remarque à peine

elles font pourtant

une longueur de bras

orchis bouc

c’est l’orchis bouc qui oscille dans le vent…..d’avant pluie…..

puis les yeux se laissent guider

loin de ce que tout le monde voit

celle-ci se mérite

celle-ci se mérite

tant elle se fait discrète

l’ophrys abeille

toute en mimétisme

.....

…..

.....

…..

.....

…..

.....

…..

idem pour cette néottie nid d’oiseau

elle n'a pas les critères habituels de 'beauté'

elle n’a pas les critères habituels de ‘beauté’, défraîchie et brune

alors que cet orchis pyramidal….

qui se la pète un max!

……se la pète un max!

pourtant elles sont TOUTES

rares et précieuses …..

et sur une même zone!

Chevelure de rêve…..

quand des mains expertes

trouvent matière

à s’exprimer

.....

…..les cheveux deviennent oeuvre d’art…..en 2014

.....

…..en 2015 et –> ici

....

….en 2016

et quand on ose demander au modèle

qui est le créateur

on s’aperçoit que les deux ne font qu’un!

.....

…..

....

….

non seulement cette grenobloise

possède des cheveux

que ferait pâlir d’envie tout Samson

mais elle les ‘travaille’ elle-même

tout comme ses robes

qu’on croit sorties d’un livre de contes

et les livres, elle aime!

en savoir plus? c’est par –> là  et

mais aussi ici

pourtant cette fée jeune femme

exerce un job très sérieux

mais chuuut!

Eclosion…….

pour s’épanouir totalement

à la Vie

il lui aura fallu 24h

....

….

......

……

....

….

.....

…..

elle va m’enchanter

pendant bien des jours

et je l’en remercie!

Enfin un air de printemps!

ce soir, j’ai entendu le grillon

pour la première fois

de cette saison

ce matin, les hirondelles

ont choisi ma maison

pour y bâtir leur nid

...

un premier couple….

......

……

ce soir,

…..dont le nid, ce soir, a bien évolué…..

...

un second couple….

....

….dont il n’est pas certain qu’il s’installera ici….

pas de nichée depuis 2012

alors je croise les doigts

et je dis: merciiiiiii!!!!

Racines

tel l'arbre des âmes ......

elles parcourent le sol cheminant entre passé et avenir

elles sont veines saillantes

sur des mains

qui ont vu se lever bien des matins

elles sont aussi racines médicinales......

elles sont aussi racines médicinales

que des peintres-illustrateurs

remettent en lumière

tel brucéro dans son livre 'à la recherche de la mandragore'

tel brucero dans son livre ‘à la recherche de la mandragore’ et dont le site est –> ici

le ‘savoir’ ancien

ne vit que par la transmission

et de nombreux artistes s’y consacrent

Envie d’un bain……

se baigner ….

voilà une envie satisfaite dans les eaux de la moselle

voilà une envie satisfaite dans les eaux ‘fraîches’ de la Moselle

 

......

……

 

jubilation, témérité, bravoure.....

ah jubilation, témérité, bravoure…..!!!! en surexposition…….

 

des mots qui invitent

à baigner quelques jours

dans l’univers du fantastique, de la fantasy et de la SF

 

festival des imaginales 2016 à épinal (vosges)

festival des imaginales 2016 à épinal (vosges)

 

sans pour autant oublier

l’heure bénie du bain…..

....dans une belle flaque!

….dans une belle flaque!

En direct de chez dame cigogne noire…..

il y a quelques jours

elle bichonnait les œufs

......

……

.....

…..

et le premier cigogneau vient d’éclore

......

……

.....

…..

à suivre –> ici

pour les autres naissances! 🙂

Sur l’autre rive, un merle chanteur……..

en entendant ce chant…….

j’ai cherché d’où il venait

il était bien loin de moi, ce merle, mais son chant portait haut et clair

il était difficile à localiser, ce merle, mais son chant portait haut et clair (le voyez-vous?)

j’ai zoomé davantage pour l’apercevoir

...

....

….

....

….

il a bien voulu poser

car il ne risquait pas grand chose

grâce à l’eau qui nous séparait

chacun sur sa rive du canal……

Naissance en direct….merci agathe!!!

il y a quelques temps

je suis allée me promener

sur le blog d’agathe –> ici

et j’ai été émerveillée

par les liens qu’elle partageait:

des webcams qui permettent de suivre en continu

la vie de certains rapaces comme la buse

une de mes captures d'écran et le lien de la webcam:

une de mes captures d’écran et le lien de la webcam –>

il y avait trois œufs et j’ai l’immense joie

de vous annoncer que le premier petit

vient de naître!!!

petit numéro Un

petit numéro Un

vous remarquerez que le soleil

éclaire JUSTEMENT la scène!

et le parent prend soin du petit

et le parent prend soin du petit

je dis ‘le parent’ car je ne sais pas si c’est le mâle ou la femelle

qui est au nid en ce moment

....et on re-couve tout son petit monde

….et on re-couve tout son petit monde

vite je poste pour que vous puissiez suivre

les autres naissances ‘en direct’

dans les heures qui viennent 🙂

(les liens ne semblent pas actifs via le lecteur wordpress

mais ils le sont depuis mon blog)

Fleur des elfes……

grâce à Tolkien et quelques autres

les années 2000

ont vu fleurir le mot ‘elfe’

un peu partout….

chez moi, en 1992

j’en ai découvert la fleur…..

.....petite et discrète.........

…..petite et discrète………

elle se niche dans des coins improbables

et n’est visible que quelques jours

en avril

......

……

 

.....

…..

 

....

….bientôt un large feuillage qui s’empourpre à l’automne la recouvrira de son ombre….

 

pour qui n’est pas attentif

à ce qui l’entoure

le temps de ces délicates grappes rosées

passera inaperçu

comme l’elfe

aux yeux des hommes……..

Les appuis……….

dès la naissance

on cherche des appuis

pour redresser la tête, le torse

puis pour le corps

on passe à ‘quatre pattes’

......

……à l’assaut de la Vie l’escalier….

sans poser les genoux

car le petit d’homme

sait inventer des stratégies

anti-douleur

dès qu’il peut!

Anémone…….

l’anémone sylvie

tapisse les sous-bois

en grand nombre

champ d'anémones des bois

…….

il en va tout autrement

de l’anémone pulsatille

une étoile plus rare

qui préfère la lumière

et donne de sa personne

pour nous guérir

de nombreux mots maux

 

...

 

.....

…..

 

.....

…..

 

......

……

on voit en son cœur

un tourbillon

d’énergie…

Des visages…….

certains sourient

mais d’autres……

....

….

semblent nous inviter

au silence

à la contemplation

et nous voilà rêvant…….

des visions

plein la tête…..

Enseignement……..

.....

…..

« Tu trouveras plus dans les forêts que dans les livres,

les arbres et les roches t’enseigneront les choses qu’aucun maître ne te dira ».

SAINT BERNARD – XI siècle –

De circonstance……

il existe des lieux

à l’écart du flux

où la forêt

révèle ses secrets

une chapelle sainte anne

une chapelle sainte anne

 

......

……

 

.....

…..mais qu’est-ce donc à l’intérieur……

 

......

……les vestiges d’un arbre et des portraits de femmes…..

et l’on apprend ici (lien avec d’anciennes cartes postales du lieu) notamment:

Extrait du * FIGARO * N° 17 DU 17 janvier 1834 :

*.*.*.*.*……     Sur le coteau pierreux de Sainte-Anne, à Cunfin, village adossé aux forêts de Clairvaux, est un chêne vénéré qui compte aujourd’hui 762 ans d’existence, ou 50 générations d’homme, selon les Annales ecclésiastiques de Langres. Ainsi il a été planté en l’année 1070, sous la première race des comtes de Champagne, 30 ans environ avant l’époque de la première croisade, 4 ans ou à peu près depuis la bataille d’Hastings et la conquête de l’Angleterre par Guillaume et les Normands. Cet arbre a donc pu voir sous son ombrage, Pierre l’Ermite revenant de la Palestine ; il a pu abriter dans le siècle suivant le fondateur de Clairvaux, Saint-Bernard. Ce chêne a 33 pieds de hauteur sous branches ; il porte au collet de la racine 22 pieds de circonférence ; sa cime touffue, mais peu étalée, lui donne de loin l’apparence d’un palmier ; sa tige est creuse et ne se soutient presque plus que par l’écorce ; les vieillards les plus âgés ne se souviennent pas de l’avoir vu dans un état différent de celui où il est aujourd’hui. Au commencement du siècle, il paraissait près de mourir ; cependant il a reverdi, il a poussé de nouvelles feuilles, et dans l’année 1833, il a encore donné des fruits. Au milieu du siècle dernier, on creusa une niche dans la partie supérieure de cet arbre ; on y plaça une image de Sainte-Anne, dont la chapelle, maintenant ruinée, se distingue encore dans le voisinage. Presque tous les passants enlèvent à ce chêne quelques morceaux de son écorce ; ils conservent comme un talisman ces frêles reliques végétales.     ……*.*.*.*.*

 

......

…..comment ne pas voir dans ce chêne une alliance entre druidisme et christianisme…..

 

.....

…..la vesce y était encore présente en ce 5 novembre dernier….

 

....

….et un sentier botanique chemine autour de la chapelle….

 

.....

…..qui, lorsqu’on l’a quitté, nous a offert cette vue…..cadeau!

couleurs d’automne

pour vivre

le renouveau pascal

comme un pont entre les saisons

et une proposition

entre les croyances……

Aimer la Vie………

au regard de tout ce qui trouble l’esprit

je suis impatiente

de retrouver

la magie que je m’invente…….

.....

…..dans l’approche…..

 

.....

…..le contact….

 

......

……l’échange….

 

....pacte de sang....

….scellé par un pacte de sang….

 

.....

…..une attention….

 

....qui me permet ce clin d'œil!

….qui me permet ce clin d’œil……

et qui fait croire en la Vie!

La serveuse…….

tout commence dans le flou

comme chez caroline

dans le silence aussi

.....

…..

des gestes précis

qui ne semblent

intéresser personne

jusqu’à ce qu’elle s’approche

et que nous lui disions

notre admiration

pour son efficacité

sa beauté

066 (2)

......

……

elle nous a souri

mais semblait ailleurs

hors du temps, de ce lieu

de ce monde…..

La vie en noir et blanc

un jour de plus cette année

le 29 des timides jonquilles

avec juste quelques lumières…..

.....en orange.....

…..en orange…..

...en bleu.....

…en bleu…..

dans le vert en noir et blanc……

champ de nivéoles

……de ce champ de nivéoles

......nivéole=perce-neige XXL

nivéole = perce-neige XXL

......

……

du moutonnement

jusqu’à l’inextricable

.....

…..

où le gris cache aux yeux des hommes

le chevreuil qui traverse au loin

le chevreuil qui traverse au loin

une journée froide

mais une journée *pleine*

.....

…..

 

Aux premières jonquilles……

 

c’est cette chanson que je fredonnais

au moment de poster ces photos…..

 

...

au bois

hier au bois, par 7 ° sans soleil

la semaine dernière, au jardin, 14° au soleil de midi

la semaine dernière, au jardin, 14° au soleil de midi

les jours passent

et ne se ressemblent pas

alors profitons

encore et toujours

de chaque instant……..

Fiction et réalité

on peut voir des ‘choses’

qui n’existent que dans notre imagination

un reptile.....un insecte géant.....

un reptile…..un insecte géant…..

et ne pas remarquer

cette petite mésange

.....

…..

.....

…..

 

Coup de projecteur……..

un éblouissement

....

….

qui occulte

l’envers du décor……

.....

…..

aussi sombre

soit-elle

la face cachée

recèle plus de *profondeur*

que celle

mise en évidence………

Fleurs de glace

une seconde vie

pour ces fleurs ‘fanées’

qui redeviennent

belles

et attirantes

pour un temps

DSC04525

l’hiver installe

ses parures

éphémères

éternel recommencement ……..

Rencontre du troisième type…….

…..dans l’eau ou dans l’air

....

….?

.....

…..crevette verte?

.....

….. du corail?

des points communs

nombreux

unissent

le *vivant*

quel qu’il soit

d’où qu’il vienne……