archive | sens en éveil RSS pour cette section

Le retour de l’oiseau arc-en-ciel…European Bee-eater, Merops apiaster

c’est d’abord un son, un cri, un appel

et on tourne son regard vers le ciel

on reconnaît la silhouette et c’est le bonheur! mais une des ailes attire l’œil….
oui, il manque des plumes sur cette aile et pourtant le vol est aussi magnifique malgré cette ‘différence’
trois —>guêpiers posent pour moi qui les filme depuis ma voiture…..
cette fois, la proie dans bec du dernier de cordée est bel et bien de la famille des guêpes!
…..un clic deux fois sur les photos pour les voir en plein écran…..
……..
…..

Le faisan de Colchide parade en belle compagnie

il y a deux mois

c’est dans mon jardin haut-marnais

que je le rencontrai

à voir ou revoir ici

ce jeudi de l’ascension, dans un pré des alpes de haute-provence

Une nouvelle histoire de chevreuil…

une vidéo de deux minutes pour en résumer vingt d’observation:

…..un nouveau cadeau….
un poste d’observation facile d’accès ( vue extérieure)
vue intérieure

souvent on attend longtemps

rien ne se passe

et là, au bout de trois minutes…..

une chevrette arrive……
…… et hume l’air pour saisir une présence non désirée

à priori mon odeur ne l’a pas rebutée

puisqu’elle est restée

pour brouter

pour savoir distinguer une chevrette d’une biche, c’est ici

et pour connaître la vie des chevreuils, c’est

Il fait gris, il fait frais mais…..

les oiseaux chantent!

à la mare forestière, à l’automne, les oiseaux étaient bien plus présents –> à voir ici

la Vie n’est pas toujours rose

et pourtant après la pluie, le froid

le soleil et la chaleur reviennent ❤

Le rouge-queue à front blanc en mode séducteur…..

de retour au jardin

il joue les séducteurs

…….(re)trouvera-t-il compagne?…..

l’an dernier, j’avais pu observer un couple

à voir –> ici et

Bien dissimulé…..

….au jardin

…..le bonheur…..

la nature nous montre

le chemin

il ne tient qu’à nous

de l’emprunter

Les couleurs du jardin

en cette fin avril, les couleurs se font plus vives

y compris les verts des arbres

alors laissons-nous ‘infuser’

dans ce bain de couleurs

Le papillon-libellule…..ascalaphe soufré

en mai 2018, je l’avais découvert pour la première fois

les photos sont –>

……

cette fois c’est en provence

où il vit en grand nombre

que je l’ai observé

c’est la période de reproduction….alors on se courtise
……
et on s’accouple….
et cette fois, j’ai vu ses jolies pattes jaunes !

recto verso

il est toujours aussi beau !

Des petites flammes d’or dans la garrigue mais sans danger aucun! au contraire!

tulipes, iris et petites jonquilles illuminent la garrigue de leur éclat…..

la tulipe australe dont la fiche est –> ici

mais voyons ce qu’il en est sur le terrain:

……

dans le détail ça donne ceci:

l’iris nain (Iris lutescens) dont la fiche est –> ici
la petite jonquille –> sa fiche

petites lumières à déceler

mais si discrètes

alors qu’elles sont pourtant là……

…….

Ophrys de Provence, ophrys provincialis

une nouvelle petite orchidée sauvage…..

tellement petite qu’elle passe inaperçue…..ici deux spécimens au milieu des plants d’iris nains
une courte vidéo pour situer cette orchidée, l’ophrys de provence qui, comme son nom l’indique, n’est visible qu’en provence 🙂
la fiche de cette ophrys est à voir –> ici

la ‘tache’ bleutée bordée de blanc peut varier d’une fleur à l’autre:

….
…..

%d blogueurs aiment cette page :