Archive | des mots et du sens RSS for this section

une abbaye, un parc………………de l’art

les œuvres d’art naissent dans nos yeux

prenant des formes diverses et variées

tel le petit chardonneret vu –>ici et qui se fond sur cette façade

ou le papillon qui se détache sur la lavande

et ces statues façonnées par la main de l’Homme

……

le végétal n’est pas en reste……

……et devient *oiseau* si notre regard le souhaite……..

…..parade nuptiale dirait-on…………

……

l’art est partout et il est voyage……..

Publicités

« un présent du passé pour l’avenir »……

les journées du patrimoine, 17 et 18 septembre, permettent, à moindre coût, de se plonger dans le passé pour envisager l’avenir…….

petite visite à –> l’abbaye d’auberive

au sud de la champagne

………..juillet 2016……….

………

 

….

…..

……

…..

….

…..

…..

en 2016, l’exposition temporaire était consacrée aux regards croisés d’artistes autour de Courbet et la nature…..une nature très préservée dans ce coin de France qu’est le sud haut-marnais

….un chardonneret très à son aise parmi les œuvres d’art permanentes du parc….

le thème de cette année « opiums » fait l’objet d’une présentation particulière:

bonnes visites et bonne fin de semaine 🙂

Cerf……..volant!

il s’agit bien de ramure et non de voilure

du cerf il en a les cornes

et la majesté

…..

…..

……

…..

…..après monsieur, voilà madame —> lucane 

leur vol façon hélicoptère et leur taille impressionnante les distinguent entre tous et nous les rendent précieux

nul doute que notre vieux poirier dont ils semblent se nourrir permet à cet insecte de nous surprendre chaque début d’été depuis plus de vingt ans

le vieux bois est donc à préserver pour que persiste la biodiversité……

Un bonheur n’arrive jamais seul……

la chasse –>aux sabots a permis des rencontres ailées

car la prairie regorge de papillons……..

machaon entraperçu

et butinant la vipérine……

mais pour ceux qui vont suivre

je vais faire appel à l’experte –> loulou

afin de les nommer

…….?

…..?

…..?

accouplement de? sur un fruit de pulsatille

myrtil?

?

?

?

pourquoi chercher leur nom?

parce qu’ils me semblent encore plus beaux!

c’est en lisant un Haïku japonnais

issu du très beau –>livre d’hubert reeves:

« j’ai vu une fleur sauvage

quand j’ai su son nom

je l’ai trouvée plus belle »

que j’ai senti comment ajouter des mots –>aux improvisations d’aldor sur le sujet….

oui on peut souvent identifier fleurs et autres bestioles grâce aux livres

mais ici l’aide d’autrui colore les nouvelles *connaissances*

d’une bien belle saveur……….

(m.a.j: loulou nous a donné les noms dans son commentaire ci-dessous…..merci à elle et retrouvez-là –>ici , vous en prendrez plein les yeux!)

Sur les traces des sabots………..

pendant quelques 35 ans, j’ai imaginé que les sabots surgiraient devant mes yeux ébahis……

que non! alors cette année, je me suis mise en quête en demandant de l’aide

en réunissant les indices, les cartes, visitant plusieurs fois les mêmes lieux…

puis, ce lundi, quand je m’en suis sentie plus proche

j’ai osé aborder une inconnue……

dans cette prairie….

au fond de cette combe….

………

…..coule un ruisseau….

…..

une dame s’y rafraîchissait en compagnie d’un labrador

elle connaissait la piste que j’avais empruntée

et qui m’avait conduite à ces plantes en graines (prises dans un premier temps pour les fameux sabots…)…..

…..que grâce à –>samuel et son précieux savoir je sus qu’il s’agissait de colchiques

or c’est pourtant juste à une vingtaine de pas plus loin que se trouvaient….

…des sabots….. défleuris….

mais lorsqu’on est accompagné d’une personne innocente

qui s’assoit tout simplement au milieu de la station

un miracle se produit…..

……UN *sabot de vénus* lui apparaît tout nouvellement fleuri!

le voyez-vous?

……

……

…….

comme quoi, croire en son rêve, persévérer, demander de l’aide et un brin de légèreté peuvent nous conduire à notre Graal personnel

et l’histoire ne se termine pas là….

un bruit de pas et un couple nous surprend dans notre découverte

tout à la joie de partager l’unique rescapé du lieu

ils nous apprendront qu’ils sont habituellement fleuris pour la fête des mères et comment y parvenir par un autre chemin…..

……..qui part de cette pancarte…..

les forêts du sud de mon département alliées à celles du nord du département voisin vont (enfin) devenir parc national car, tout comme cette orchidée qui vit là tout à fait exceptionnellement à 400m d’altitude, la richesse de la flore et de la faune mérite d’être préservée

à voir plus en détail à la 17ième minute de ce reportage: http://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/emissions/enquetes-de-regions-6

terminons en beauté par un tout grand MERCI à *la fée caroline* (la dame du ruisseau et sa charmante compagne à quatre pattes!) qui nous a également mis sur la voie d’une autre station, visible en bord de route et dont deux sabots étaient encore magnifiques bien que monochromes!

……..

Éclosions florales ET animalières……mais pas que!

une façon de distinguer les différences entre deux fleurs qu’on peut confondre, c’est de les observer sous un autre angle…..

—>la pulsatille de face permet de la différencier du crocus

l’anémone des bois existe aussi en jaune et dans ce cas on la nomme ‘fausse renoncule’ car elle ressemble beaucoup au ’bouton d’or’, cette renoncule que l’on connaît bien pour l’avoir placée sous le cou d’une personne afin de constater que la peau capte le reflet doré de la fleur…..

l’anémone jaune sur fond d’anémones blanches

idem pour les papillons, notamment de couleur marron….

…….

la grande tortue

robert….le diable!

ou la mélitée vue —>ici

difficile de dire ‘qui est qui’ au premier coup d’œil et reconnaître une grande tortue d’une petite tortue relève de l’art!… mais il y a des exceptions dont fait partie le paon du jour…..

les ‘yeux’ de ses ailes nous rappellent le merveilleux plumage du paon, justement!

de même avec les oiseaux….

ce jeune pinson des arbres de face n’a pas l’air de ressembler à –>celui-ci 

alors pourquoi prendre le temps de se pencher sur ses grimoires avec attention et persévérance pour tenter d’identifier tout ce qui nous entoure?

peut-être parce que pendant ce temps-là, on s’éloigne de ses soucis, des ruminations en tout genre et on réenchante, on réinvente son quotidien……..qui par extension devient radieux pour tous…

Réenchanter le monde…..

en cette période de choix de société

Gandhi dirait:

« soyons le changement que nous voulons voir dans le monde »

et Thomas dit:

%d blogueurs aiment cette page :