archive | des mots et du sens RSS pour cette section

Citron et souci, des végétaux mais aussi des papillons!

je n’avais jamais pu photographier le souci en vol

mais c’est enfin devenu réalité en octobre dernier!

ailes ouvertes du souci mâle
ailes fermées du souci mâle: sa position favorite!

j’observais avec bonheur un couple de citron de Provence

quand ce souci est passé devant mon appareil!

et hop! dans la boîte!

quant à M. et Mme Citron de Provence, les voilà:

instants précieux que la découverte de ce couple de citron de Provence!
les ailes orangées du mâle permettent de l’identifier en tant que citron de Provence (Gonopteryx cleopatra)
citron de Provence ailes fermées

une courte vidéo du couple en gros plan:

j’avais photographié et filmé le citron ‘commun’ (gonepteryx rhamni)

lors d’une sortie mémorable avec la rencontre d’un renard à voir –> ici

les beaux moments passés permettent de se créer de délicieux moments présents ❤

Une naissance à la maison……un moment magique

de nos jours, en France, accoucher à la maison

n’est pas la norme

cependant, si les parents le souhaitent

et que la grossesse se déroule bien

c’est tout à fait possible……

se promener en famille détend et semble accélérer le processus de la naissance (11h12)
naissance d’Éva à 13h32 dans l’eau de cette piscine d’accouchement et là, il est 13h34

naître ainsi demande de la *préparation*

de la *confiance* en soi et en l’Autre

l’Autre, ce peut être le papa, une sage-femme, une amie, une sœur, une grand-maman…

Éva et son placenta auquel elle est encore reliée une heure après sa naissance

si l’on applique une feuille de papier sur ce placenta

voilà que se dessine l’empreinte d’un *arbre* ……

trois différentes empreintes sur trois feuilles A4
c’est la trace du cordon qui ‘forme’ le tronc de l’arbre

on peut également choisir de ne pas couper le cordon

et de le laisser sécher, puis tomber

sans le séparer de son placenta

dans ce cas, le placenta, pour être conservé, est salé puis enveloppé d’herbes aromatiques spécifiques et d’un linge à changer tous les jours…ici le deuxième jour, il a déjà bien séché du côté bébé ( on parle alors de *bébé lotus*)
grand-frère et petite-sœur sont ensemble dès la naissance

prévoir de l’aide pour que le papa et la maman puissent avoir l’esprit libre

ce peut être une doula, une mamy ou autres

qui se relaient pour la cuisine, les courses, le ménage

mais aussi pour des soins, un massage de la maman et/ou du bébé…..

j’avais déjà eu la chance de vivre ce grand bonheur en 2017, à (re)voir ici

et merci à Cat du blog https://lessen-ciel.com/ de m’avoir demandé un tel billet! ❤

Dans la catégorie « papillons de l’été 2022 », sont nommés……..

le sylvain azuré, comme vu –> précédemment, mais avec moins de reflets bleus, ce qui ne m’avait pas permis de l’identifier en juin!

sylvain azuré

puis d’autres magnifiques petits nouveaux pour moi:

l’hespérie du dactyle
le géomètre rosé
le tircis du sud, dont les taches sont orangées alors qu’elles sont jaunes au nord de la France

et un nouvellement identifié grâce à sa parade nuptiale spectaculaire:

le sylvandre!

quelques vieilles connaissances aussi:

le flambé ou voilier
le tabac d’espagne mâle (avec ses quatre traits noirs sur les ailes, absents chez la femelle ci-dessous)
le citron
le robert le diable avec son « C » blanc caractéristique
le demi-deuil
le myrtil femelle
et le myrtil mâle, beaucoup moins coloré que la femelle
l’écaille chinée, ailes fermées
le vulcain

et pour terminer cette liste non exhaustive, un paon du jour en forêt car je ne le vois qu’à l’automne au jardin:

très profilé!

des vidéos de toutes ces merveilles de papillons sont en préparation mais comme je ne parviens pas à me connecter à mon compte youtube, ce sera pour plus tard 😉

cependant plutôt qu’attendre que tout soit ‘parfait’, vidéos à l’appui, je vous donne ainsi un avant-goût de mes jolies rencontres (grâce à la demande de Danielle) et ce n’est qu’un début 🙂

L’oiseau porte-plumes…..

dans l’odeur de la seconde floraison de ma glycine

et l’exubérance des hortensias

je fais visiter le jardin à mon nouvel ami

il est né de l’imaginaire et des mains de –> Martine

une des artistes rencontrée dans le jardin de –> Danielle

touché par la grâce…..
il rayonne
et se pare de toutes les plumes glanées ça et là

je me sens toujours intimidée devant une oeuvre

que ce soit un livre, une peinture, une sculpture, un plat, un jardin…

et j’ai souvent besoin de temps pour l’approcher

mais cet oiseau-là m’a cueilli au point d’en devenir volubile

moi si réservée d’ordinaire…..

le pêcheur de Martine et les chinoises de Ginette autour du bassin de Danielle m’ont infiniment émue

à présent que j’ai fait plus ample connaissance

avec les créations de –> Ginette en visitant son site

je passerai volontiers par son atelier

il y a des élans du cœur qui ne demandent qu’à être suivis! ❤

Surlendemain de visite au « jardin en forêt de Darnay »…

« un jardin en forêt de Darnay », c’est le nom du blog de Danielle

et ce jardin nous ouvrait ses portes fin de semaine dernière

la visite et les hôtes nous ont plus que charmés!

en une minute un petit aperçu en mouvement…

dès le portail franchi c’est John qui nous accueille

et nous fait l’historique des lieux

nous sommes conquis par son accent anglais si chantant!

pour la suite nous irons d’émerveillements en émerveillements

guidés par Danielle et sa douceur, à l’image du paysage qu’elle a façonné

l’étang est d’une rare poésie…
quant au ruisseau, c’est un murmure dont on se lasse pas….

et quelques gros plans pour honorer toute cette Beauté!

il n’y a pas de mots pour décrire le bonheur

il se ressent

et les oeuvre des artistes présents y contribuent

à suivre…..

Pour le plaisir des yeux…et du cœur

…crocus..
la première jonquille
les éranthes d’hiver sont les premières à ensoleiller le jardin bien avant les crocus
…bergenia cordifolia rosea…

et les feuilles du cœur de marie semblent en prière quand elles émergent à la lumière…..

Faucon en approche…

le faucon crécerelle est de retour dans le ciel du jardin

avec le faucon, crocus et autres primevères réapparaissent également

mais les nuits froides conduisent encore les passereaux à la mangeoire

le printemps s’installe tout doucement mais sûrement…

la mésange bleue se régale elle aussi
la mésange nonnette attend son tour…ce qui me permet de la photographier!
quant au pic mar, il s’aventure à présent dans la grande mangeoire

ces oiseaux chantent la joie et le renouveau

afin que le cœur des hommes vibre la paix

Lumière!!!

la dernière journée de 2021

et la première de 2022

ont été sous le signe du soleil

alors dans la nuit du 31 décembre…

que nos vœux portent la lumière

haut et loin!

bonne année 2022 à tous!

Roses de novembre

les roses face à la grisaille de novembre…..
douceur de roses….
…….

c’est un immense cadeau

que j’ai savouré

avec une gratitude infinie

Les derniers feux de l’automne…..

fin octobre fut beau, tellement!

les anémones pulsatilles qui symbolisent l’arrivée du printemps étaient de nouveau resplendissantes!

comme dans –> le jardin de Danielle oui, il existe des ‘bizarreries’

qui m’intriguent souvent mais me comblent de joie, toujours!

…..

certes, colchique et aster amelle sont de saison

la scabieuse colombaire et la petite campanule aussi…

et puis il y a la forêt…ah que les arbres sont beaux!

un mouton heureux
ainsi que les vaches allaitantes encore au pré……..et justement un petit veau tétait sa maman!

assorti aux feuilles dorées

le souci butinait de bon cœur!

oui ce 29 octobre 2021, les papillons profitaient encore de la douceur de l’air

à présent, les feuilles sont presque toutes à terre

mais on sait que de nouvelles sont en devenir

bien au chaud dans les branches……

%d blogueurs aiment cette page :