Archive | 27 juillet 2017

Sur la rive d’une jupe blanche…..

la peau douce et sucrée d’une femme

accroche la lumière

et les ailes du robert

qui n’a du diable que le nom…………..

………

………………

 

 

%d blogueurs aiment cette page :