Archive | mars 2016

Du bleu, du bleu, du bleu!

depuis mon poste d’*observation* favori

ce banc en noir et blanc

ce banc en noir et blanc…..

je jubile du va et vient incessant

de ces infatigables gourmandes

qu’on ne présente plus

car elles envahissent mes pages!

P1000996 P1000995 P1000993 P1000984 P1000983 P1000977

et c’est derrière cette baie

que je traque tout ce qui vole

où le vieux poirier se reflète.....

là où le vieux poirier se reflète……

tel un miroir aux alouettes

qui devient parfois piège mortel

tant l’illusion est parfaite…….mais c’est une autre histoire….

 

P1000980 P1000979 P1000978

la demoiselle auréolée dans toute sa gloire.....

la demoiselle ‘bleue’ auréolée dans toute sa gloire…..

Publicités

Des visages…….

certains sourient

mais d’autres……

....

….

semblent nous inviter

au silence

à la contemplation

et nous voilà rêvant…….

des visions

plein la tête…..

Arbres et roches…..’habités’

les roches sont habitées

comme ici ou

pas moins de trois visages....

et le bois n’est pas en reste….

 

.....

….un visage…..

DSC04068

qui nous sourit

nous parle….

Enseignement……..

.....

…..

« Tu trouveras plus dans les forêts que dans les livres,

les arbres et les roches t’enseigneront les choses qu’aucun maître ne te dira ».

SAINT BERNARD – XI siècle –

De circonstance……

il existe des lieux

à l’écart du flux

où la forêt

révèle ses secrets

une chapelle sainte anne

une chapelle sainte anne

 

......

……

 

.....

…..mais qu’est-ce donc à l’intérieur……

 

......

……les vestiges d’un arbre et des portraits de femmes…..

et l’on apprend ici (lien avec d’anciennes cartes postales du lieu) notamment:

Extrait du * FIGARO * N° 17 DU 17 janvier 1834 :

*.*.*.*.*……     Sur le coteau pierreux de Sainte-Anne, à Cunfin, village adossé aux forêts de Clairvaux, est un chêne vénéré qui compte aujourd’hui 762 ans d’existence, ou 50 générations d’homme, selon les Annales ecclésiastiques de Langres. Ainsi il a été planté en l’année 1070, sous la première race des comtes de Champagne, 30 ans environ avant l’époque de la première croisade, 4 ans ou à peu près depuis la bataille d’Hastings et la conquête de l’Angleterre par Guillaume et les Normands. Cet arbre a donc pu voir sous son ombrage, Pierre l’Ermite revenant de la Palestine ; il a pu abriter dans le siècle suivant le fondateur de Clairvaux, Saint-Bernard. Ce chêne a 33 pieds de hauteur sous branches ; il porte au collet de la racine 22 pieds de circonférence ; sa cime touffue, mais peu étalée, lui donne de loin l’apparence d’un palmier ; sa tige est creuse et ne se soutient presque plus que par l’écorce ; les vieillards les plus âgés ne se souviennent pas de l’avoir vu dans un état différent de celui où il est aujourd’hui. Au commencement du siècle, il paraissait près de mourir ; cependant il a reverdi, il a poussé de nouvelles feuilles, et dans l’année 1833, il a encore donné des fruits. Au milieu du siècle dernier, on creusa une niche dans la partie supérieure de cet arbre ; on y plaça une image de Sainte-Anne, dont la chapelle, maintenant ruinée, se distingue encore dans le voisinage. Presque tous les passants enlèvent à ce chêne quelques morceaux de son écorce ; ils conservent comme un talisman ces frêles reliques végétales.     ……*.*.*.*.*

 

......

…..comment ne pas voir dans ce chêne une alliance entre druidisme et christianisme…..

 

.....

…..la vesce y était encore présente en ce 5 novembre dernier….

 

....

….et un sentier botanique chemine autour de la chapelle….

 

.....

…..qui, lorsqu’on l’a quitté, nous a offert cette vue…..cadeau!

couleurs d’automne

pour vivre

le renouveau pascal

comme un pont entre les saisons

et une proposition

entre les croyances……

Vol

s’envoler….

tout une aventure

.....

…..

 

....

….

 

DSC04540

et si l’aventure

la plus extraordinaire

était d’exister

tel ce point lumineux

qui traverse le ciel un instant……

mais on peut essayer

de traverser la vie

en mode contemplatif….

façon mongolfière

façon montgolfière……

 

ou dans le silence d'un planeur

ou dans le silence d’un planeur

alors quel choix?

Aimer la Vie………

au regard de tout ce qui trouble l’esprit

je suis impatiente

de retrouver

la magie que je m’invente…….

.....

…..dans l’approche…..

 

.....

…..le contact….

 

......

……l’échange….

 

....pacte de sang....

….scellé par un pacte de sang….

 

.....

…..une attention….

 

....qui me permet ce clin d'œil!

….qui me permet ce clin d’œil……

et qui fait croire en la Vie!

Zénitude……….sans parole

.....

…..

.....

…..

.....

…..

.....

…..

.....

…..

.....

…..

......

……

 

Quand on n’a que l’amour…..

…….et les souvenirs de Bruxelles

à offrir en partage…..

gaston lagaffe

…….2005……

 

le manekenpiss

…….

 

....

….

 

......

……

 

......

……

en union de cœur et de pensée

afin que la solidarité

triomphe enfin

La serveuse…….

tout commence dans le flou

comme chez caroline

dans le silence aussi

.....

…..

des gestes précis

qui ne semblent

intéresser personne

jusqu’à ce qu’elle s’approche

et que nous lui disions

notre admiration

pour son efficacité

sa beauté

066 (2)

......

……

elle nous a souri

mais semblait ailleurs

hors du temps, de ce lieu

de ce monde…..

Photos de photos….bis

après celles des professionnels

cette fois-ci ce sont mes photos

du temps de l’argentique

quand il fallait *attendre*

pour admirer……

 

......

……les ‘sauvages’…….

 

Après la blancheur de l’aube…….

…….la vivacité du soleil

illumine le vert des prés inondés

où les couples se forment…..

......

……seul……

 

à la recherche de l'âme sœur.....

à la recherche de l’âme sœur…..

 

le col vert a trouvé sa moitié

le colvert a trouvé sa moitié

bon printemps à tous!

« à l’heure où blanchit la campagne »……

…..j’arrive à mon travail

et ce que je vois

m’emplit d’énergie……

..........

……….

........

……..

le noir et blanc se teinte de rose

le noir et blanc se teinte de rose

.........

………

et ma pensée s'évade....

et ma pensée s’évade….

....vers la buse qui guette au delà de la brume

….avec la buse qui guette au delà de la brume

il est 7h

et au retour

l’après-midi

éclatera

en vert lumineux…….

 

Fragilité des promesses……..

en ce début d’ivresse printanière

chaque bouton

recèle une promesse

que le gel peut anéantir

mais notre regard

caresse cette vie

en devenir

pour l’honorer

quelque soit

l’issue………

 

rhododendron

rhododendron

 

pivoine blanche

pivoine blanche

 

magnolia

magnolia

 

jacinthe

jacinthe

 

groseillier à fleur

groseillier à fleur

 

pulmonaire

pulmonaire

 

dame de onze heure et pivoine rouge

dame de onze heures et pivoine rouge

 

 

Autour de la mangeoire, *bleutées* & co

.......

les mésanges bleues, surnommées *bleutées* par Lo

 

il y a foule!

…..arrivent en force mais il y a foule!

 

......

petites mais véhémentes face aux charbonnières!

 

sitelle

elles se font plus calmes devant la sittelle……….

 

....

….qui les a délogées de la mangeoire!

 

pic épeiche

mais celui qui règne en maître, c’est le pic épeiche 🙂

 

....

alors mademoiselle bleutée s’éloigne vers les graines tombées ici et là…..

 

suis timide

puis elle fait sa timide….heu non, sa toilette!

 

et le vent souffle

mais le vent souffle….et l’ébouriffe……

 

mais je chante!

alors elle chante!

 

Parce que le bonheur n’attend pas!

en mars, c'est le calendrier qui le dit!

en mars, c’est le calendrier qui le dit!

pour sûr!

la preuve, en images…….

......

……une abeille se goinfre de pollen dans une jacinthe….

 

.........

………tout comme la ‘charpentière’ dans les giroflées…….

 

.......

…..pendant que la coccinelle joue à cache-cache dans les boutons!

 

perce-neige

perce-neige……

 

nivéoles blancs et primevères bleues

……et nivéoles explosent sur fond de primevères……

 

.....

…..et le cognassier du japon est pris d’assaut……

 

prunus

……tout comme le prunus!

les premiers rayons

engendrent la Vie

sous toutes ses formes…….

 

Quand la neige se fait noire……

alors la fenêtre de toit

se fait tableau……

......

……

.....

…..

dans un dernier sursaut

d’hiver….

En rouge et noir……

comme jeanne

il parle de fin d’hiver

et notre vieux poirier

apprécie

cet épouillage de printemps

.......

…….

.......

…….

.....les graines des hommes....

…..que les graines….

......

……complètent

dans l’attente……

Les arches de nuit……

après les lumières naturelles

de l’automne

voici celles créées

par les hommes

et qui brillent

jusqu’à minuit

.....

…..

.....

…..

.....

…..

......

……

....

….

.....

…..

car passé minuit

seuls témoins de la Vie

les phares des trains

qui chevauchent la cime

des arches…….

De pierre ou de plumes………

l’oiseau fascine

tant par sa fragilité

évidente

que par son potentiel

extra ordinaire

.....

…..

......

……

....

…. moineau ….

‘commun’ ou ‘rare’

il émerveille….

car il vole! 🙂

Les eaux de mars…..

les bien nommées

nous laissent parfois

une fenêtre d’une heure

entre deux averses

pour profiter de leur ruissellement……

....

….

mais que se passe-t-il……

de la cime des arbres

fuse un éclair rouge…..

et sur les fils, les couples de bouvreuils tentent de se former

c’est un couple de bouvreuils en approche…..et c’est pas gagné!

alors que de leur côté

les buses chassent de concert

.....si, si, là au centre :-)

…..si, si, là au centre 🙂

merci à celle-ci pour son survol de MA zone ;-)

merci à celle-ci pour son survol de MA zone 😉

et les eaux?

j'y reviens!

j’y reviens!

.....

…..

ça déborde.....

ça déborde…..

ça glougloute......

ça glougloute……

de partout!

de partout!

 

La vie en noir et blanc

un jour de plus cette année

le 29 des timides jonquilles

avec juste quelques lumières…..

.....en orange.....

…..en orange…..

...en bleu.....

…en bleu…..

dans le vert en noir et blanc……

champ de nivéoles

……de ce champ de nivéoles

......nivéole=perce-neige XXL

nivéole = perce-neige XXL

......

……

du moutonnement

jusqu’à l’inextricable

.....

…..

où le gris cache aux yeux des hommes

le chevreuil qui traverse au loin

le chevreuil qui traverse au loin

une journée froide

mais une journée *pleine*

.....

…..

 

Aux premières jonquilles……

 

c’est cette chanson que je fredonnais

au moment de poster ces photos…..

 

...

au bois

hier au bois, par 7 ° sans soleil

la semaine dernière, au jardin, 14° au soleil de midi

la semaine dernière, au jardin, 14° au soleil de midi

les jours passent

et ne se ressemblent pas

alors profitons

encore et toujours

de chaque instant……..

%d blogueurs aiment cette page :